La négritude.doc

Pages: 4 (773 mots) Publié le: 8 octobre 2012
négritude
1 PRÉSENTATION
négritude, concept et mouvement littéraire né dans le courant des années 1930 et inauguré par Aimé Césaire, Léon-Gontran Damas et Léopold Sédar Senghor.
2 GENÈSE DE LANÉGRITUDE

Aimé Césaire
Martinie/Roger-Viollet/Getty Images
Le terme « négritude » apparaît pour la première fois en 1934, dans un texte du Martiniquais Aimé Césaire intitulé « Nègrerie » publiédans la revue l’Étudiant noir. La négritude traduit l’affirmation des valeurs culturelles, historiques et spirituelles africaines. Non seulement littéraire et artistique, la négritude se fait politiquenotamment à travers la lutte contre le colonialisme et l’humiliation subie par les pays d’Afrique noire. La négritude « plonge dans la chair rouge du sol. / Elle plonge dans la chair ardente du ciel »(Aimé Césaire, Cahier d’un retour au pays natal, 1939). Elle se clame dès lors haut et fort, et l’identité africaine affirme sa dignité et ses lettres de noblesse. C’est Pigments (1937) du GuyanaisLéon-Gontran Damas, qui signe l’acte de naissance littéraire de ce mouvement. Le troisième chantre de cette négritude est le Sénégalais Léopold Sédar Senghor, qui utilise pour la première fois le termedans un poème de son recueil Chants d’ombre (1945) : « Nuit qui fonds toutes mes contradictions, toutes contradictions dans l’unité première de ta négritude. »
La négritude n’apporte pas d’élémentvraiment novateur aux idées qui circulent déjà dans les milieux intellectuels noirs : remise en question des valeurs des sociétés occidentales, protestation contre la politique d’assimilation française,affirmation de la valeur des cultures noires, volonté d’obtenir une reconnaissance officielle et véritable des civilisations noires. Elle a cependant le mérite de structurer ce mouvement de pensée etde lui donner une efficacité et un élan nouveaux.
3 LES AUTEURS DE LA NÉGRITUDE

Léopold Sédar Senghor
W. Campbell/Sygma
Dans les œuvres de Damas, comme Pigments (1937) ou Névralgies...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !