La naissance de l'économie politique

5305 mots 22 pages
La naissance de l’économie politique.

Avec la RI, on assiste au dev’ d’une pensée éco. , d’ une théorie. Les théories sont faite pour répondre au problème. On voit se mettre en place les penseurs fascinés par le marché, les classiques, les néo-classique (fin 18°) et ceux qui vont s’opposer au capitalisme et/ou au libéralisme (dont les marxistes). Cette affrontement structure la « société ».
Problème : la pensée éco. n’existe pas depuis la fin du 18°. Il y eu des prémices et l’éco. politique est née au 16° avec les mercantilistes qui précèdent les physiocrates (les pré-classiques).

1/ LES PRECURSEURS.

A/ DE L’ANTIQUITE AU MOYEN AGE.

LES GRECS

⇨ les premières réflexion éco. au 4° et 5° siècles avant JC.
Il n’y a pas de pensée éco autonome chez les grecs. Le mot économie vient de OIKONOMIA = l’art de gérer la maison, le domaine. Ainsi on a aucun mot pour désigner les échanges, le système éco. XEMOPHON a eu le mérite d’écrire un traité sur comment gérer sa maison (esclave, comment produire..). Il analyse quelque flux dans Le revenu de l’Atlantique. C’est limité mais on trouve une réflexion éco. dans le cadre de la réflexion philosophique quand on essaye de trouver la POLITEIA = meilleure organisation politique de la cité.

On retrouve des idées de Platon (427-347), qui estime qu’il y a trois classe : - les laboureurs : tous les travailleurs - les guerriers - les gardiens : philosophe chargés de cultiver la sagesse.

Les rapports entre classe sont complémentaires, il ne faut pas de suppression. Pour cela il faut supprimer la propriété individuel.

Aristote (385-322) : il défend le principe de propriété au nom de la motivation individuel. Il défend aussi l’esclavage car cela est naturel et indispensable.
Au point de vue éco. il distingue une éco. monétaire avec deux aspects : - elle peut être naturelle : on achète ce qu’on a besoin (on ne peut pas tout fabriquer soit même) - l’anti-naturelle : on achète un bien pour le

en relation

  • La naissance de l'économie politique
    4392 mots | 18 pages
  • Les precurseurs
    1019 mots | 5 pages
  • Titre
    825 mots | 4 pages
  • ouiojb
    1617 mots | 7 pages
  • Introduction à l'économie
    1865 mots | 8 pages
  • hyhy
    1326 mots | 6 pages
  • l'economie
    998 mots | 4 pages
  • Exosé des sociologues
    2334 mots | 10 pages
  • Les grands courants économiques
    620 mots | 3 pages
  • I) Enjeux et portée du travail de Polanyi
    3369 mots | 14 pages