La nature et la culture

865 mots 4 pages
Nature et culture

La culture s'entend d'abord par opposition à la nature : est naturel, ce qui se fait tout seul ; est culturel ce qui porte la trace du travail humain. Le petit chemin de campagne nous semble donc plus naturel que la grande ville ; mais les chemins, les champs et la campagne elle-même n'ont rien de naturel ! Partout, on peut y voir la main de l'homme qui a travaillé et aménagé ce qui l'entoure. Alors, l'homme a-t-il seulement accès à une « nature », ou n'est-il pas entièrement un être de culture ?

1. Quels sont les sens du mot « nature » ?
• « Nature » a deux sens en français, puisqu'on parle aussi de la « nature » d'une chose. En fait, ces deux sens ont la même origine : nature vient du latin nascor, naître. La nature d'une chose, c'est ce qu'elle était en quelque sorte « à la naissance », avant toute modification.

• Aristote définit la nature comme ce qui est à l'origine de son propre mouvement : contrairement à l'horloge qu'on doit remonter, la plante semble pousser « toute seule ». En ce sens, la nature s'oppose aussi bien à la technique qu'à la culture, qui désignent les différents produits de l'action humaine.

2. Peut-on définir ce qu'est la nature ?
• Pour les Grecs, la nature n'est pas créée par un Dieu, elle est la source de son propre mouvement. Cette interprétation est remise en cause par la philosophie chrétienne : la nature étant créée par Dieu, elle n'a aucune autonomie ; c'est en quelque sorte une mécanique dont Dieu est l'horloger (Voltaire).

• Cette conception remonte à Descartes et à la doctrine de la création continuée : la nature n'a pas été créée une fois pour toutes, Dieu est obligé à chaque instant d'y réintroduire du mouvement. Cette doctrine a pour conséquence de mécaniser la nature ; elle devient prévisible : une science de la nature devient possible, alors qu'elle était impensable pour les Grecs.

3. La nature est-elle pensable en-dehors de la culture ?
C'est toujours à partir d'une langue donnée et

en relation

  • La nature et la culture
    1723 mots | 7 pages
  • Le paradoxe : la culture est-elle contre nature ?
    425 mots | 2 pages
  • Nature et culture
    874 mots | 4 pages
  • La culture met elle fin a la nature
    283 mots | 2 pages
  • La culture
    615 mots | 3 pages
  • Dissertation sur la nature et la culture
    421 mots | 2 pages
  • En quel sens peut-on dire qu’il n’est pas un être naturel ?
    872 mots | 4 pages
  • Nature et culture
    1278 mots | 6 pages
  • Est-ce la culture qui définit notre humanité ?
    838 mots | 4 pages
  • La nature et l'homme
    676 mots | 3 pages