La nature

4662 mots 19 pages
voilà ce qu’elle s’était promis d’être. Mais intérieurement, elle piaffait. La sensation de faim s’estompait déjà, battue en brèche par sa nervosité. Elle se contenta d’une salade de crustacés.
— La médiation s’est passée correctement ? dit-elle pour entamer la conversation.
Jared lui décocha un regard étonné. D’où venait ce subit empressement à parler affaires ?
— On ne peut mieux, dit-il laconiquement.
Tasha se troubla. Il avait compris qu’elle n’était pas dans son état normal. Tout à l’heure, elle se sentait assez sûre d’elle mais à l’instant de parler, sa belle assurance la fuyait. Pourtant, il fallait qu’elle ose… L’entêtement qui l’avait poussée à le quitter l’obligeait à présent à aller jusqu’au bout.
Une question devait être posée et quelle que fût la réponse de Jared, elle ne devait pas l’esquiver.
« Maintenant », lui ordonna une voix intérieure. « Maintenant ou jamais. »
Tasha prit sa respiration… Il ne lui fallut qu’une seconde pour sortir de sa pochette le petit mot qu’elle avait préparé. Elle le posa à côté de Jared et poussa la rose vers lui.
— Cadeau…
Pour lui, rien que pour lui. Elle s’offrait, avec leur enfant à naître.
Accepterait-il ? La seule supposition d’un rejet lui serrait le cœur comme un étau de glace.
L’expression de Jared restait indéchiffrable. Combien de temps pouvait-on mettre à lire une simple ligne ? Tasha en connaissait les mots par coeur :
« Tu es l’amour de ma vie. Veux-tu toujours de moi pour femme ? »
Il sembla à Tasha qu’une éternité s’écoulait avant que Jared ne consente à relever la tête. Il plongea son regard dans le sien, en une interrogation muette qu’elle ne pouvait laisser sans réponse.
— Je suis à toi, dit Tasha, la gorge serrée. Pas à cause de l’enfant. C’est de toi dont j’ai besoin. Cette séparation, c’était pour ne pas te contraindre à… Je redoutais que tu ne m’épouses que pour…
Elle s’arrêta. Ses mains tremblaient.
— Tu ne crains plus que je me sente obligé ?
Oh, non, elle ne le craignait plus.

en relation

  • la mort d'olivier bécaille (NANTAS)
    567 mots | 3 pages
  • La communication non verbale
    1324 mots | 6 pages
  • Therese raquin
    796 mots | 4 pages
  • Paranoïa
    746 mots | 3 pages
  • ANALYSE DE SITUATION IFSI
    3326 mots | 14 pages
  • La nature
    324 mots | 2 pages
  • Philosophie 1
    1571 mots | 7 pages
  • Historie
    1140 mots | 5 pages
  • augjste
    533 mots | 3 pages
  • Pierre et Jean-Texte d'écriture
    915 mots | 4 pages
  • Linadoc
    531 mots | 3 pages
  • Ecrit d'invention sur la marche des fiertés
    784 mots | 4 pages
  • Kevin brun - isolement infini
    670 mots | 3 pages
  • Harry potter
    2128 mots | 9 pages
  • Citations fausses confidences acte1 scène 2
    1800 mots | 8 pages