La nausée de sartre

2756 mots 12 pages
Sartre La Nausée
Roquentin est le « nom que l’on donnait autrefois à des chansons composées de fragments d’autres chansons et cousues ensemble comme un centon (st un texte constitué de fragments empruntés à un ou plusieurs auteurs,) de manière à produire le plus souvent des effets bizarres par le changement de rythme et des surprises gaies ou ridicules dans la suite des pensées (Larousse, 19ème s). C’est un texte fait à partir de bribes d’autres textes, de citations réelles ou truquées, de clichés romanesques reconnus et même de fragments de chansons. En effet, Roquentin est le personnage principal de la nausée, célibataire, solitaire de 35 ans, il travaille à la rédaction d’un mémoire qui parle de la vie d’un aristocrate du 18ème s : Mr de Rollebon. « La Nausée » est le journal qu’il entreprend lorsqu’il s’est aperçu en ramassant un galet que les objets ou la perception qu’il en avait avaient changé. La Nausée est un roman philosophique et autobiographique mais ce qui a retenu notre attention c’est le caractère humoristique et parodique du roman. D’ailleurs, Roquentin en parcourant une salle de restaurant remplie de personnes sérieuses où il déjeune avec l’Autodidacte (par définition, un individu qui s’est instruit par lui-même, perso dérisoire et pathétique du roman) déclare que tout cela « est une farce ». L’univers lui apparaît comme un spectacle grotesque qui le fait rire aux larmes. Donc, nous verrons en quoi ce texte a une portée burlesque et humoristique d’une part et d’autre part que la parodie joue un grand rôle dans ce roman philosophique.

I) Le burlesque et l’humour

Définition : Au sens propre, le burlesque est une parodie de l’épopée obtenue en transposant dans la vie bourgeoise des faits héroïques. Au sens plus large, est burlesque ce qui implique une rupture de tons avec le sentiment d’une dégradation. a) Le vaudeville : Le vaudeville est un genre de poésie légère et de composition dramatique (généralement une comédie entrecoupée de

en relation

  • Sartre la nausée
    2394 mots | 10 pages
  • "La nausée" de sartre
    2312 mots | 10 pages
  • La nausee de sartre
    1069 mots | 5 pages
  • La nausée, sartre
    417 mots | 2 pages
  • Sartre la nausée
    8178 mots | 33 pages
  • Sartre , La Nausée
    2089 mots | 9 pages
  • La nausee de sartre
    13158 mots | 53 pages
  • Sartre la nausée
    408 mots | 2 pages
  • Commentaire composé, la nausée - sartre
    677 mots | 3 pages
  • La nausée - jean-paul sartre
    649 mots | 3 pages