la non discrimination

511 mots 3 pages
Souffrir d'obésité, être de trop grande taille, ou bien même avoir un visage disgracieux sont parfois de véritables obstacles à une embauche. L'apparence physique est d'autant plus importante, que nos sociétés véhiculent des canons de beauté. Une femme de forte corpulence aura beaucoup plus de mal à trouver un emploi de vendeuse, d'externe ou de cadre. Ce nouveau type de discrimination touche également la tenue vestimentaire, les coupes de cheveux ou bien encore les piercings. Certains employeurs sont parfois récalcitrants du fait de leur éducation ou de l'image qu'ils souhaitent donner de leur entreprise. On le répète souvent, ce qui est beau est bien. Les personnes de belle apparence profitent, historiquement, de certains avantages sociaux. L'impact de la « beauté » est considérable puisqu'elle nous manipule inconsciemment. On entend dire qu'une belle personne est douée de multiples qualités au travail et est plus intelligente. D'où vient ce constat ?
Nous vivons aujourd'hui dans une société où le corps occupe une place de plus en plus importante. Le corps est surmédiatisé et l'image que l'on nous en propose est unique : c'est celui d'un corps harmonieux aux mensurations préétablies qui correspond à celui d'un homme et d'une femme au statut idéal. Ces derniers sont les référents d'une population grandissante qui s'efforce d'y ressembler par de multiples moyens tous plus consistants et coûteux les uns que les autres. Nous sommes sous l'empire des belles personnes des deux sexes. Et cette soumission nous égare dans notre perception et nous rend particulièrement injustes. Dès la maternelle et jusqu'aux maisons de retraite, nous traitons mal les « moches » et nous encensons les « beaux » comme s'ils étaient responsables de leur physique, comme si ces traits reflétaient leur âme, leur caractère et leurs compétences. Prenons pour exemple, le témoignage de Khalid C. , Agent administratif dans une compagnie de transport aérien:
« J'ai

en relation

  • Non Discrimination
    724 mots | 3 pages
  • la non discrimination
    501 mots | 3 pages
  • LA NON DISCRIMINATION
    570 mots | 3 pages
  • La non discrimination
    527 mots | 3 pages
  • Non Discrimination
    724 mots | 3 pages
  • La non discrimination
    408 mots | 2 pages
  • La non discrimination
    1458 mots | 6 pages
  • non discrimination
    573 mots | 3 pages
  • Non discrimination
    500 mots | 2 pages
  • la non discrimination
    1710 mots | 7 pages