La notion de droit définition

1931 mots 8 pages
1. Définition
Il n’y aura jamais une définition du droit telle une loi physique. Le droit est une science sociale, i.e. une science qui a pour objet la société, qui est en vérité n’est même pas une science, parce que l’approche du droit ne peut pas décemment être ramené au canon des sciences dures. Nous vivons sous le jour des sciences dures qui ont pris le pouvoir. Qu’il n’y ait pas de définition du droit n’est pas un drame car cela n’empêche à personne de savoir assez rapidement où est le droit, quand y’a-t- il du droit, quand cesse-t-il. Les Romains disaient que c’était que dans les cas limites qu’on comprenait le noyau. Il y a toujours un contre exemple pour venir relativiser une définition du droit. Mais, dans la vie, on n’est pas du tout dans les problèmes d’incertitude de la matière. Pourquoi y’a-t- il des discussions sur la définition du droit ? Il y a des problèmes de frontière.
Deux présentations du droit sont possibles :
- Le droit est un ensemble de prescriptions obligatoires à finalité sociale édictées et sanctionnées par un pouvoir. On trouve des prescriptions dans différentes discipline. Il y a des prescriptions morales, des prescriptions religieuses ou encore des prescriptions sociales. Mais ce qui fait qu’une prescription est juridique sont les autres éléments. Certes son caractère obligatoire donne un peu l’impression de redondance. La finalité sociale est là pour rappeler la conceptualité du droit aux phénomènes sociales : là où il y a une société, il y a du droit et réciproquement. Le droit a pour objet d’organiser et de conserver les sociétés humaines telles qu’elles se structurent et se développent dans le temps et dans l’espace. Bien sûr, la conservation ne joue que dans une certaine mesure car si le rôle conservateur du droit est repoussé à l’extrême, il n’y aurait jamais eu de progrès social. Mais avant, le droit inévitablement maintient les structures dans l’ordre social qui s’est établi par lui. Maintenir ce n’est pas resté figé, c’est

en relation

  • Notion et définition du droit
    2971 mots | 12 pages
  • La définition du service public est-elle aujourd'hui simplifiée
    2437 mots | 10 pages
  • Ibichte
    2753 mots | 12 pages
  • Intro au droit
    539 mots | 3 pages
  • TD 2 DA
    3561 mots | 15 pages
  • L'article 4 de la cedh
    1746 mots | 7 pages
  • Droit
    932 mots | 4 pages
  • La définition du consommateur
    1756 mots | 8 pages
  • Qu'est ce qu'un bien
    4445 mots | 18 pages
  • Civ 1ère, 23 juin 2011
    1478 mots | 6 pages