La notion du droit objectif

1503 mots 7 pages
Les caractères de la règle de droit [modifier] Les caractères généraux d'une règle [modifier] Une règle générale et impersonnelle [modifier]
La règle de droit est considérée comme générale car elle est appliquée sur tout le territoire national et pour tous les faits qui s’y produisent. On la qualifie d'impersonnelle car elle vaut pour toutes les personnes qui se trouvent ou se trouveront dans une décision objectivement déterminée, et elle définit alors la conduite à tenir dans cette situation. Dans ce sens, elle n’est pas faite pour régler des cas particuliers connus a priori: elle est formulée en termes généraux et ne s'applique aux cas particuliers qu'a posteriori, après comparaison (par exemple par un juge) entre la situation particulière et les termes généraux de la loi.

Le caractère impersonnel et général de la règle de droit n'est pas absolu, car si la règle de droit définit toujours une situation précise, elle ne concerne toujours qu’un nombre limité de personnes (par exemple, les lois définissant les droits et devoirs des propriétaires fonciers valent potentiellement pour tous les individus, mais ne concernent, dans les faits, que les individus bénéficiant d'un patrimoine foncier).

Ces caractères ne sont pas propres à la règle de droit. Toute mesure qui prétend s’appliquer à un certain nombre d’individus doit nécessairement être générale et impersonnelle. Si une mesure ne concerne qu’une personne déterminée, ce n’est plus une règle, c’est un décret ou une sentence. Les règles morales et religieuses sont aussi générales et impersonnelles.

Une règle à finalité sociale [modifier]
Le but de la règle de droit est d'organiser la vie sociale : c'est pour la règle de droit que cette caractéristique est la plus prononcée. Pour la règle morale, la finalité serait plutôt celle de l'épanouissement de la conscience de l’individu, de son perfectionnement ; la règle religieuse, elle, veillerait au salut de l’âme.

Pour atteindre cette finalité sociale,

en relation

  • Les grande notions du droit objectif
    471 mots | 2 pages
  • Chapitre 1: la notion de droit objectif
    12045 mots | 49 pages
  • Droit civil
    1434 mots | 6 pages
  • droit privé : les Spécificité des règles de droit
    950 mots | 4 pages
  • Introduction au droit civil
    1356 mots | 6 pages
  • Intro au droit civil
    840 mots | 4 pages
  • JUSHYR NS
    4116 mots | 17 pages
  • Droit civil
    1342 mots | 6 pages
  • LES DIVERS ASPECTS DE LA NOTION DE DROIT
    2540 mots | 11 pages
  • Ressources humaines
    4786 mots | 20 pages