La notion d'inconscient introduit-elle la fatalité dans la vie de l'homme ?

2463 mots 10 pages
L'Homme désire être le maître. Le maître de lui-même et la plupart du temps, maître de ce qui l'entoure, des événements qui construisent sa vie. Il voudrait être maître de l'avenir sans se laisser surprendre par l'inconnu et être désarçonné. C'est la conscience qui permet à l'Homme d'être maître de lui même. Cependant, nos motivations profondes nous échappent. Nous enfouissons des désirs inavouables, des rêves irréalisables que nous oublions parfois, tellement ils sont enfouis. La conscience s'accompagne alors d'un inconscient qui serait peut-être plus fort que nous. Mais qu'est-ce que l'inconscient ? Comment se manifeste-t-il ? Et l'Homme en est-il esclave ? Est-il condamné à vivre sous le joug d'un inconscient qui pourrait s'avérer fatal ? L'Homme craint ce qu'il ne peut contrôler, l'inconscient peut-il être alors perçu comme une fatalité dans sa vie, une tare dont il ne peut se défaire ? Connaissant cette partie de lui qui semble impossible de vaincre, l'Homme réagit de différentes manières. Il peut tenter de lutter contre cet inconscient, le refuser, ou même l'accepter mais les conséquences sur sa vie en restent tout de même mystérieuses, obscures. Il n'y peut rien. Nous verrons alors qu'en effet, cet inconscient peut nous entraver, il peut être une fatalité, la fatalité. Mais la thèse inverse peut également être considérée. En effet, l'Homme doté d'une conscience peut surmonter l'inconscient et donc une fatalité qui y est liée. Enfin, nous aboutirons à la thèse que la vie de l'Homme oscille entre l'inconscient et le conscient, entre la fatalité et une prise de position, que sa vie ne peut être toute blanche ou toute noire.

C'est un concept, une notion, une idée qui apparaît principalement avec Freud : l'inconscient serait, comme son nom l'indique, ce qui n'est pas conscient chez nous. Des pensées inconscientes, des désirs inconscients. Mais comment cela serait-il possible ? Chez Freud c'est le « ça », c'est-à-dire ce qui contient les pulsions, tout

en relation

  • La notion d’inconscient introduit-elle la fatalité dans la vie de l’homme ?
    1851 mots | 8 pages
  • La notion d'inconscient introduit elle la fatalité dans la vie de l'homme ?
    859 mots | 4 pages
  • La notion d'inconscient introduit-elle la fatalité dans la vie de l'homme?
    2274 mots | 10 pages
  • La notion d’inconscient introduit-elle la fatalité dans la vie de l’homme ?
    294 mots | 2 pages
  • La notion d’inconscient introduit-elle la fatalité dans la vie de l’homme ?
    1308 mots | 6 pages
  • La notion d'inconscient introduit-elle la fatalité dans la vie de l'homme ?
    827 mots | 4 pages
  • La notion d'inconscient introduit elle la fatalité dans la vie de l'homme ?
    1141 mots | 5 pages
  • Introuduction sur " la notion d'inconscient introduit-elle la fatalité dans la vie de l'homme ?"
    379 mots | 2 pages
  • La notion d'inconscient introduit elle une fatalité dans la vie de l'homme?
    758 mots | 4 pages
  • Philosophie
    2105 mots | 9 pages