La nouvelle économie géographique de paul krugman

7920 mots 32 pages
LA NOUVELLE ÉCONOMIE GÉOGRAPHIQUE DE PAUL KRUGMAN

RÉSUMÉ
Paul KRUGMAN, professeur d’économie à l’université de Princeton, est reconnu pour la modélisation des rendements croissants, tout d’abord dans la théorie du commerce international, puis dans son application à l’économie géographique. Ses modèles visent essentiellement à expliquer la localisation des activités et la concentration des entreprises sur une région, un territoire ou un pays. L’objectif est ici de présenter la participation de Paul KRUGMAN à l’évolution récente de l’économie géographique. Certes, son approche n’est pas novatrice, mais elle a donné un nouvel élan à cette « discipline » qui ne parvenait pas à sortir d’une certaine léthargie. Néanmoins, ses travaux n’ont pas reçu un accueil unanime de la part des géographes, du fait de leurs limites mais également parce que ses méthodes de travail sont différentes. Chacun aurait cependant à gagner à une mise en commun des recherches, à une approche réellement pluridisciplinaire.

SUMMARY
Paul KRUGMAN, professor of economics at Princeton University, is well-known for his models of increasing returns in the world trade theory and their use in economic geography. His aim is to explain the reasons for the localization of activities and the concentration of firms. The purpose of this paper is to set out KRUGMAN’s key role in the current evolution of economic geography. Even though his approach is not innovative it gave new impetus to this field, which could not get through a state of lethargy. Nevertheless, geographers did not welcome his research because of its limitation and also because his methodology is different. Still, everybody would benefit from sharing one another’s research, to concur in a multidisciplinary approach.

Introduction
Depuis la fin des années 1980, la géographie économique connaît un second souffle à travers deux mouvements plus ou moins contradictoires : d’une part la nouvelle géographie économique émanant de géographes

en relation

  • Paul krugman
    1877 mots | 8 pages
  • Contingeance
    1208 mots | 5 pages
  • Eco internationale
    2296 mots | 10 pages
  • Paul krugman
    633 mots | 3 pages
  • Économie internationale
    4070 mots | 17 pages
  • Paul krugman
    3583 mots | 15 pages
  • Integration internationales et regionales
    3794 mots | 16 pages
  • Start Internationale
    3181 mots | 13 pages
  • Classiques dans l'économie
    6903 mots | 28 pages
  • Spécialisation de l'ouest de la france
    3172 mots | 13 pages