La novlangue des medias

2167 mots 9 pages
Dossier Français moderne: variation, analyse et représentation des discours La novlangue des médias

1.) Introduction Les grands changements politiques qui se sont produits en Bulgarie après 1989, liés à la mise en place d’une société post-totalitaire démocratique libre, ont entraîné des changements spectaculaires dans tous les domaines, y compris celui de la langue. Ce phénomène est encore plus perceptible dans les médias .Premièrement le nombre des éditions de journaux ont considérablement augmenté et il s’est formé une grande variété de thèmes et de genres et de genres, inconnus jusqu’ici par le public bulgare comme les tabloïdes, la ‘presse jaune’ et plus tard les magazines ‘life style’. Deuxièmement l’absence de censure dans la presse a conduit vers une grande diversité au niveau des sujets traités et des interprétations, ainsi qu’une poursuite d’une attractivité au niveau du contenu et la manière dont il est présenté. Troisièmement leur langue a qualitativement changé-la langue abstraite, désemantisée et emprunte des clichés de la presse totalitaire était vite conçue comme artificielle et inefficace. Des moyens d’expression interdites (ou au moins atypiques) jusqu’a ce moment se sont installés sur les premières pages des éditions, choquant le lecteur. Parallèlement à la libération politique de la presse, a surgi un nouveau type de dépendance cette fois d’ordre économique. Le tirage est devenu une des objectifs prioritaire de la presse, la lutte pour attirer un plus vaste public a pris de l’ampleur. Le journal s’est transformé en une marchandise et l’objectif de toute marchandise est d’être vendu. Dans un premier temps, j’essaierai de délimiter les traits caractéristiques de la langue de la presse, pour ensuite m’arrêter sur les changements linguistiques de la "nouvelle" langue dans le domaine du lexique. Enfin je présenterai certaines particularités morphosyntaxiques de la presse contemporaine. 1.) Traits caractéristiques La

en relation

  • Dissertation georges orwell - newspeak
    644 mots | 3 pages
  • Koïta mariam
    1477 mots | 6 pages
  • Exposé sur les alphabets imaginaires
    1010 mots | 5 pages
  • 1984 : Livre de science-fiction ou traité de philosophie politique ?
    549 mots | 3 pages
  • Fiche de lecture 1984 (george orwell)
    2118 mots | 9 pages
  • Fiche de lecture 1984 g.orwell
    2032 mots | 9 pages
  • Bac francais
    1465 mots | 6 pages
  • 1984
    9532 mots | 39 pages
  • synthèse culture générale télé réalité
    1467 mots | 6 pages
  • Est il souhaitable que ll'humanité ne parle plus qu'une seule langue?
    943 mots | 4 pages