la paradiplomatie québécoire dès années 1960

3673 mots 15 pages
Le 12 avril 1965, le ministre de l’Éducation alors en poste prononça un discours qui donna naissance à une doctrine portant le nom de son émetteur, la doctrine Gérin-Lajoie.1 Cette théorie qui allait marquer son époque et les suivantes se conceptualisa dans la praxis du Québec par une paradiplomatie identitaire. C’est sur la fondation de cette doctrine que l’État québécois s’applique à exercer des relations diplomatiques avec le reste du monde en fonction de ses champs de compétences constitutionnelles. De ce fait, il est légitime de s’interroger sur la similitude des attitudes du gouvernement du Québec et de celles du reste du Canada en matière de politique étrangère. Effectivement, de façon globale, la société québécoise semble démontrer des différences de vues vis-à-vis du fédéral au niveau de ses relations internationales. Nous pouvons remarquer un clivage, notamment, dans les domaines environnementaux, militaires, culturels. De plus, en plus d’analyser le fossé qui distance ces deux politiques étrangères, nous nous pencherons sur les conséquences de la paradiplomatie identitaire québécoise sur ses relations avec le reste du Canada.

Environnement
L’environnement est une des thématiques qui distance particulièrement les vues du Canada et du Québec en termes de politique étrangère. Il semble effectivement que le Québec attache davantage d’importance à l’aspect environnemental que le ROC (Rest Of Canada) et le gouvernement central. On peut identifier deux évènements qui peuvent illustrer cette réalité de façon significative, c’est-à-dire le processus de signature et de ratification du protocole de Kyoto ainsi que, tout récemment, le Sommet de Copenhague. Le premier clivage résolvant de la signature du protocole de Kyoto s’est fait entre le Québec et les autres provinces. Matériellement, en novembre 1997 s’est tenue la réunion de Régina dont les invités étaient l’instance fédérale et ses provinces et qui avait comme but de revoir les objectifs du Canada en

en relation