La part de l'autre

771 mots 4 pages
Intro : Notre société est basée sur des idéologies et des valeurs personnelles, mais dès qu’un individu pense autrement, il est mis à l’écart. Ces individus ne sont pas aussi différents qu’on ne le croit, à la base ils sont des êtres humains, qui au courant de leur vie, des évènements ont changés leur vision du monde. Eric-emmanuel Schmitt, auteur de «la part de l’autre» exploite très bien ce sujet dans son roman, mais cela de manière extrême car son personnage principale est nul autre que le dictateur Adolf Hitler. Dictateur, auteur de génocide possédant une personnalité charismatique et propagandiste du parti nazi, Hitler reste toutefois un Homme, qui malgré toutes les atrocités commissent était un homme égale aux autres, de ce fait Schmitt réussit donc à démontré le caractère humain d’Hitler et cela même si les opinions politiques de l’auteur diverge des idéaux du parti Nazi.
Premièrement, Hitler n’était pas fou .Adolf Hitler était humain comme nous tous, c’est cela que schmitt veut dépeindre dans son roman «la part de l’autre». Comme il mentionne si bien a la page 472, passage de son enfance : «Qu’est ce qu’un homme ? Un homme est fait de choix et de circonstances. Personne n’a de pouvoir sur les circonstances, mais chacun en a sur ses choix». Par cela, nous comprenons que Le père de schmitt voulu faire comprendre à son fils , que personne nait méchant, à la base nous somme tous pareil et au fur et à mesure que le temps passe, les évènement de notre vie définissent ce qu’ont deviendra ou ce que nous seront. Difficile d’y croire, car l’auteur du livre nous compare à un des pires assassins de l’humanité et de plus, dire qu’il n’est pas si différent de nous, peut sembler pour certain un peu paradoxale. Grâce au livre, nous découvrons l’humain en Hitler, l’auteur nous fait grandir avec lui, chaque circonstance passée dans sa vie nous les vivons avec lui et nous arrivons à comprendre comment il est arrivé si loin dans sa folie. La critique de l’internaute

en relation

  • La part de l'autre
    627 mots | 3 pages
  • La part de l'autre
    820 mots | 4 pages
  • La part de l'autre
    366 mots | 2 pages
  • la part de l'autre
    593 mots | 3 pages
  • La part de l'autre
    254 mots | 2 pages
  • La part de l'autre
    565 mots | 3 pages
  • La part de l'autre
    702 mots | 3 pages
  • La part de l'autre
    2153 mots | 9 pages
  • la part de l'autre
    1828 mots | 8 pages
  • La part de l'autre
    289 mots | 2 pages