La pauvreté en belgique, fatalité ou scandale?

297 mots 2 pages
UN GOUVERNEMENT PLUS QUE NECESSAIRE

Introduction:

Depuis des années, la Belgique connait des divergences idéologiques et politiques entre le nord et le sud. Mais cet écart creusé entre les deux partis porte atteinte d’une part au bien-être économique et social des citoyens et d’autre part au rôle de la belgique sur le plan européen.

I. Un danger économique et social.

L’absence du gouvernement fait craindre des conséquences financières dues à la crise politique. Les investissements étrangers deviennent alors méfiants face à notre économie. Ainsi le désaccord entre flamands et francophones risque d’entrainer le pays vers une séparation de ses communautés. La population belge n’est pas épargnée car la garde de leur identité belge est devenue aujourd’hui presque un défit. En effet, au milieu de toutes ces discordes incessantes, la population se pose des questions sur leur identité commune.

II. Une Belgique affaiblie à la tête de l’Union Européenne.

Sans gouvernement, la direction de l’union européenne devient un défi risqué puisque les nombreuses crises successives sur le plan politiques et économiques traversées par la Belgique affaiblissent sans aucun doute le pouvoir. Cela affecte plus particulièrement notre puissance et notre influence dans les affaires du monde. L’Etat belge qui est censé être l’exemple du fédéralisme européen risque d’entrainer avec lui ses pays voisins, on aboutirai alors à des résultats surprenants sur le plan culturel, puis politique.

Conclusion

Malgré un écart entre les deux partis belge, une conciliation n’est pas impossible, surtout quand l’avenir de la Belgique et de l’union européenne en dépend. La population ne peut que contester pour une union stable et une économie renforcée. L’image et l’identité du pays reste toutefois une des causes majeures soutenue par les

en relation

  • Albert Jacquard
    2498 mots | 10 pages
  • Droit
    11335 mots | 46 pages
  • Jeanne lazarus
    7866 mots | 32 pages
  • VICTOR HUGO
    9763 mots | 40 pages
  • Histoire de femme
    29694 mots | 119 pages
  • Abbé prévost
    43673 mots | 175 pages
  • ABBE PREVOST
    43472 mots | 174 pages
  • Abstentionnisme : définition et explication
    5795 mots | 24 pages
  • Certains auteurs français
    7701 mots | 31 pages
  • Tabagisme
    9085 mots | 37 pages