La peine de mort dans l'étranger de camus

Pages: 14 (3295 mots) Publié le: 27 mars 2011
Parut en 1942 L’étranger d’Albert Camus prend place dans une trilogie du cycle de l’absurde qui comprend également un essai philosophique : Le Mythe de Sisyphe et deux pièces de théâtre : Caligula et le Malentendu. L’étranger c’est le croisement d’une philosophie de l’absurde et d’une quête tragique du bonheur. Camus y décrit la chute de l’innocent dans la condition d’un coupable condamné à mortpour le meurtre d’un arabe peu de temps après le décès de sa mère. Dans ce roman, Camus expose une morale de l’absurde, la prise de conscience du non-sens de la vie qui conduit l’homme à l’idée qu’il est libre de vivre sans appel quitte à payer les conséquences de ses erreurs. En quoi L’étranger est-il un roman qui dénonce la peine capitale et quelles différences peut-on observer avec Le Rouge etLe Noir de Stendhal ?
I L’étranger un roman dénonciateur de la peine de mort.
L’étranger retrace l’existence médiocre d’un homme et le déroulement mécanique de son quotidien. Meursault est un personnage ordinaire, il vit dans un monde de sensations, dans l’exaltation de son corps mais ne laisse transparaitre aucun sentiment humain. Par exemple il n’éprouve aucune tristesse quand on luiannonce le décès de sa mère, ne semble porter aucun sentiment pour Marie, et ne regrette pas son crime. En effet le narrateur transmet les faits et gestes de Meursault sans qu’aucune émotivité n’apparaisse. Cette absence de sentiments, et cette marginalisation de la part de Meursault le mènera à sa perte. En effet L’étranger décrit une justice qui accuse un homme non seulement d’avoir commis un crimemais aussi de mener une vie jugée moralement scandaleuse. L’inacceptable dissidence de Meursault fera de lui le bouc émissaire d’un ordre moral violemment intolérant. Lui qui récusait tous les rôles (celui de fils ou de mari)voilà que la société lui en donne un, celui de criminel. Ce personnage principal, mystérieux, ne se conforme donc pas aux canons de la morale sociale, et semble étranger aumonde et à lui-même. Effectivement au lieu d’être jugé pour le meurtre de l’arabe, le voilà accusé d’un parricide, comme si le simple fait de n’avoir montré aucune émotion à l’enterrement de sa mère pouvait être condamnable (partie II chap III le procureur ‘est écrié avec force j’accuse cet homme d’avoir enterré une mère avec un cœur de criminel »). Effectivement Camus résume l’Etranger enexpliquant « Dans notre société tout homme qui ne pleure pas à l’enterrement de sa mère risque d’être condamné à mort. » L’étranger c’est la construction d’un coupable désigné par une société d’ordre morale. Aux yeux du procureur la peine de mort s’impose dès lors que « le vide du cœur tel qu’on le découvre chez Meursault devient un gouffre où la société peut succomber ». Pour le juge d’instructionet l’aumonier il faut restaurer à n’import quel prix, fut-ce la mort d’un homme les valeurs morales en perdition.
Pour son roman Albert Camus s’appuie sur des fais divers bien réels, qu’il défendra d’ailleurs dans le journal Alger Républicain fondé par Pascal Pia. La première affaire est celle de Michel Hodent un fonctionnaire chargé du cours du blé qui est accusé de détournement au détrimentdes cultivateurs. Il est ensuite incarcéré, de sa prison il fait appel au journal Alger Républicain avec lequel Camus collabore. Celui-ci défendra Michel Hodent avec acharnement. Il publiera des témoignages pour étayer le dossier de la défense, des textes en forme de plaidoyers et se déplacera à Tiaret (ville qui se trouve à plus de 200km d’Alger) pour assister au procès. Michel Hodent est mishors de cause puis libéré. Mais l’obstination de Camus à condamner l’injustice ne s’arrête pas là : en effet la seconde affaire est celle de El-Okbi où il réussit à prouver l'innocence d'un Arabe accusé d'assassinat par les pouvoirs publics pour des motifs politiques. On a vite fait de considérer Camus comme un indésirable. Mais Albert Camus ne peut accepter la perversité d’un juge qui trouve dans...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire sur la peine de mort, camus
  • Camus Et La Peine De Mort
  • albert camus peine de mort
  • La Mort dans l'etranger d'Albert Camus
  • La peine de mort selon camus et hugo
  • Analyse d'un texte de camus sur la peine de mort
  • Quels arguments robespierre et camus opposent-ils aux partisans de la peine de mort ?
  • La peine de mort

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !