La peine de mort en france

444 mots 2 pages
La peine de mort en France
La peine de mort en France qui existait depuis toujours a été abolie en 1981, faisant de la France un des derniers pays de la Communauté européenne à l'abolir.
Avant 1791, il existait en France suivant les époques une multitude de modalités d'exécuter de la peine capitale, selon le crime et la condition du condamné.
Le droit pénal de l'Ancien-Régime comportait des peines afflictives destinées à faire souffrir le coupable, et des peines infamantes destinées à l'humilier. Les peines n'avaient pas pour but de punir ou d'amender le coupable, mais d'impressionner les spectateurs, de servir d'exemple, de dissuader le public de commettre des crimes.
L'emprisonnement ne figurait pas encore parmi les peines, et il ne servait qu'à s'assurer de la personne accusée en attente du jugement, ou alors comme peine de substitution en cas de grâce. En particulier pour les femmes qui n'étaient jamais tenues d'exécuter une peine de bagne, et plus rarement exécutées en cas de peine de mort. Les personnes atteintes de démence après leur condamnation et les femmes enceintes ne pouvaient pas être exécutés. Les grâces étaient nombreuses car toute personne convaincue d'un homicide était condamnée pour assassinat, et c'était par la procédure de recours en grâce qu'on l'excusait lorsque l'homicide était involontaire. * La pendaison était la peine commune ; * La décapitation à l'épée (ou la hache) était un privilège attaché à la noblesse, afin que l'infamie ne rejaillisse pas sur l'état public. Mais il arrivait qu'un criminel de condition noble ou un prélat fût condamné à être dégradé de sa noblesse ou des ordres ecclésiastique, puis exécuté par pendaison. C'était toujours le cas pour les ministres et les officiers du roi coupable de détournement des deniers publics ou concussion: plusieurs furent pendus puis exposés à Montfaucon ; * Le bûcher pour les hérétiques relaps et les incendiaires (le patient était souvent discrètement étranglé auparavant par

en relation

  • La peine de mort en france
    1252 mots | 6 pages
  • La peine de mort en france
    468 mots | 2 pages
  • La peine de mort en france
    740 mots | 3 pages
  • La peine de mort en france
    4115 mots | 17 pages
  • Peine de mort en france
    802 mots | 4 pages
  • la peine de mort en France
    1301 mots | 6 pages
  • La peine de mort en france
    2972 mots | 12 pages
  • peine de mort en france
    703 mots | 3 pages
  • La peine de mort en France
    1445 mots | 6 pages
  • Peine de mort en france
    297 mots | 2 pages