la peine de mort russie

1231 mots 5 pages
La peine de mort en France Les historiens s'accordent sur l'origine de la peine de mort, qui existait depuis le Moyen-Âge. L'exécution se faisait de manières différentes. Chez les Gaulois les condamnés étaient jetés du haut d'une falaise. Sous l'Ancien Régime la pendaison était l'exécution la plus courante, l'exécution à l'épée était réservée à la noblesse. L'écartèlement était réservé pour les hautes trahisons et l'eau bouillantes pour les faux monnayeurs (фальшивомонетчики). Il y avait également la fusillade ou appelé encore le peloton d'exécution (отряды для расстрела). En 1792 : un décret défini la guillotine comme seul moyen d'exécution, à l'exception de la fusillade dans les circonstances de guerre.
Depuis la révolution, il y a eu de nombreuses tentatives pour mettre fin à la peine de mort, elles ont toutes échoué car le peuple y était contre.
Longtemps ressentie comme une réparation indispensable et comme une garantie de sécurité pour les sociétés, il faudra attendre le 9 octobre 1981 pour que la loi Badinter, ministre de la justice, abolisse la peine de mort. Le 26 août 1981, le Conseil des ministres approuve l'abolition de la peine de mort et la remplace par une prison à perpétuité.
Plus tard la révision constitutionnelle du 23 février 2007 a ajouté à la Constitution française un article 66: « Nul ne peut être condamné à la peine de mort ».
Pour
1) la peine de perpétuité est tout aussi inhumaine : c’est condamner à vivre, tout en sachant qu’on ne sortira jamais. En prison à perpétuité, le condamné perd le peu d’humanité qui lui restait, et devient un animal.
2) il n’existe aucune garantie que les condamnés à mort ou à perpétuité (selon les pays) ne commettront pas à nouveaux leurs crimes s’ils sortent, même très vieux.
3) il est choquant de payer pour des meurtriers que l’on garde en prison
4) nous ne savons pas si la peine de mort fait baisser le taux de criminalité, mais ce dont on est sûr, c’est qu’elle ne le fait pas monter ! Son

en relation

  • exposé sur la peine de mort
    506 mots | 3 pages
  • Un etat a le droit de tuer ses cityens ?
    1643 mots | 7 pages
  • La peine capitale
    1567 mots | 7 pages
  • La peine de mort
    1326 mots | 6 pages
  • La peine de mort dans le monde
    1602 mots | 7 pages
  • La peine de mort
    906 mots | 4 pages
  • Exposé sur la peine de mort
    2008 mots | 9 pages
  • Peine de mort
    1950 mots | 8 pages
  • première guerre mondiale
    2520 mots | 11 pages
  • La peine de mort
    5569 mots | 23 pages