La peine de mort

Pages: 8 (1905 mots) Publié le: 12 mars 2013
Philosophie





La Peine de Mort










Introduction :

Durant cet exposé nous allons vous parler de la Peine de Mort, qui est un sujet très controversé actuellement, car il faut savoir s'il est permis d'infliger à un homme la peine maximale. Si oui, est-ce une légitime défense ou une vengeance, une dissuasion efficace ou une protection; ne porte-t-elle pas atteinte à lavie sacrée de l'homme? Est-ce un péché d'ôter ainsi la vie? Est-ce permis par l'Eglise?
C'est en cela que c'est une chose difficile à expliquer, et c'est pourquoi nous avons choisi ce sujet. C'est un sujet à la fois très important et très complexe, qui a été de nombreuses fois posé, mais bien vite enterré ou contourné.
On oublie trop, chez les catholiques, qu'elle est aussi pour les criminelsrepentants une nouvelle occasion de réparation, donc de salut éternel.










Sommaire :


– La peine de mort est-elle une protection efficace, une légitime défense?

– La peine de mort est-elle vraiment dissuasive?

– La peine de mort n'est-elle pas une vengeance plus qu'une justice, une loi du Talion plus qu'une civilisation?

– La peine de mort n'est-elle pas uneatteinte à la dignité de l'homme? Une cruauté barbare?

– N'attente-t-elle pas au caractère sacré de la Vie reconnue par l'Eglise : « Tu ne tueras pas »?
















– La peine de mort est-elle une protection efficace, une légitime défense?

Selon Saint Thomas d'Aquin, « La vie de quelques individus dangereux met obstacle au bien commun de la société humaine, donc ondoit faire disparaître par la mort ces hommes du milieu de la société. »
Des hommes sont irrémédiablement dangereux, à tel point que leur vie est un péril pour la société. Il est bon de les supprimer, comme on abat une bête féroce. Un chef, donc, de la société est juste et exempte de péché lorsqu'il met à mort l'homme dangereux pour empêcher que la paix de l'Etat ne soit troublée.
« Le chefsuprême de l'Etat peut infliger des peines irréparables comme la mort » saint Thomas d'Aquin. ( C'est le traditionnel « jus gladii », droit du glaive, reconnu par l'Eglise ).
La loi reconnaît à toute personne, victime d'une agression, le droit de légitime défense. Pour sauver sa vie, l'homme peut tuer légalement. L'enfant, le vieillard, l'otage martyrisé, n'ont ni les moyens ni la possibilitéd'exercer ce droit de légitime défense. Lorsque la société punit de mort leur assassin, elle ne fait que l'exercer à la place des victimes sans défense.
La peine de mort est une action violente en vue de la légitime défense de la société comme telle, tout spécialement pour ses membres faibles; les femmes et les enfants. L'État ne peut y renoncer que si une telle renonciation ne nuit pas auxdroits des femmes et des enfants à la vie et à la survie terrestre, ni au devoir de la communauté par rapport à eux.
« La violence est juste où la douceur est vaine », d'après Corneille. Bghl aadp eedi jmki












-La peine de mort est-elle vraiment dissuasive?

Si la peine de mort est dissuasive et qu'on la supprime, il y aura un plus grand nombre d'assassinats, donc devictimes. Si la peine de mort n'est pas dissuasive, et qu'on la maintienne, il y aura des exécutions capitales inutiles. Puisque de toute façon, un risque de mort est couru, il est préférable qu'il le soit par les criminels, plutôt que par les gens honnêtes.
Saint Thomas d'Aquin nous dit d'ailleurs que lorsqu'un bandit est pendu, c'est à cause des autres, pour que la crainte des châtiments arrêtent lesméfaits. De la même manière, Montagne disait qu'on ne corrige pas celui qu'on pend, on corrige les autres par lui.
La peur est un mobile très puissant et est souvent capable d'introduire les cœurs les plus endurcis un déterminisme qui contrebalance l'instinct criminel.
L'Ecriture nous dit que « La crainte est le commencement de la sagesse ». C'est même la seule sagesse pour les êtres sans...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Peine de mort
  • La peine de mort
  • Peine de mort
  • La peine de mort
  • La peine de mort
  • Peine de mort
  • La peine de mort
  • Peine de mort

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !