La peinture impressionniste

623 mots 3 pages
La peinture impressionniste reste l'époque la plus fascinante de l'histoire de l'art moderne et la plus aimée du public. Des séries d'expositions à succès, une littérature abondante et des ventes records attestent de l'extraordinaire résonance des oeuvres des peintres impressionnistes, dont nombre

sont gravées dans notre conscience artistique
A leur époque, les oeuvres impressionnistes apparurent d'une modernité tellement scandaleuse, qu'il fallut plus de trente ans à leurs contemporains pour, sinon les aimer, au moins les admettre. L'avènement du Second Empire (1852-70) devait marquer une rupture dans l'histoire artistique du XIXème siècle en France, entre d'un côté un art officiel, et de l'autre un art indépendant. | La politique culturelle de l'Empire encense un art académique affadi (le style "pompier") représenté par Meissonnier, Cabanel et Bouguereau, comblés d'honneurs par le régime et à la tête de l'Académie des Beaux-Arts, et dénigre un art réaliste, souvent miséreux, que vont illustrer Courbet, Millet, Daubigny, Rousseau..Cette rupture se manifestera sur de multiples plans :- politique : la plupart des peintres réalistes ou naturalistes sont républicains et opposants au Coup d'Etat de Napoléon III.

- esthétique : ils détestent les "grandes machines" historiques ou mythologiques des peintres académiques, et souhaitent exprimer les beautés simples de la nature, la vie de leurs contemporains les plus humbles.

- sociologique : les nouveaux venus sont issus de milieux populaires et ne sont plus liés à l'aristocratie au pouvoir

- géographique : ils sont en quête de sites préservés de la révolution industrielle (Barbizon, Normandie) | | | | | | | |
Délaissant les sujets historiques ou mythologiques, les impressionnistes vont renouveler profondément les thèmes de la peinture, pour rendre compte du monde contemporain.
Ils recherchent leurs thèmes aussi bien dans le monde immuable de la nature que dans le monde quotidien

en relation

  • L'écrit impressionniste, rapport avec la peinture.
    681 mots | 3 pages
  • Peinture « réaliste » (école de barbizon impressionniste ) au xixe siècle
    944 mots | 4 pages
  • Commentaire
    6624 mots | 27 pages
  • La peinture impresionniste
    838 mots | 4 pages
  • Victor ou les enfants au pouvoir
    1231 mots | 5 pages
  • L’impressionnisme en peinture
    2196 mots | 9 pages
  • LOL
    3190 mots | 13 pages
  • Introduction à l'impressionisme
    1199 mots | 5 pages
  • Peinture
    793 mots | 4 pages
  • Impressionnisme
    2389 mots | 10 pages