La pensée économique

Pages: 43 (10705 mots) Publié le: 16 février 2012
[pic]

ECONOMICAL THOUTGHT

(PENSEÉ ECONOMIQUE)

Marcolino Mufeji Yava

FEVRIER 2012

Liste des Figures

Fig.1 : Le Circuit économique de Quesnay 7
Fig.2 : NotationSouveraine des pays de la zone euro 14

Sommaire

Liste des Tableaux 2
Liste des Sigles et Abreviations 2
Résumé 2
I. Introduction 3
II. Le Mercantilisme et Libéralisme physiocratique 4
II.1Le Mercantilisme 4
II.1.1 Le Mercantilisme Espagnol ou le Bullionisme 5
II.1.2 Le Mercantilisme Français ou le Colbertisme 5
II.1.3 Le Mercantilisme Anglais ou Commercialiste 6
II.1.4 Limitesdu Mercantilisme comme pensée économique 6
II.2 Libéralisme physiocratique 6
III. La pensée économique Classique 8
III.1 Valeur, Répartition et croissance 8
III.2 La politique monétaire 9
III.2.1 Rapport de la monnaie face aux métaux précieux 10
III.2.2 Rapport de la monnaie face aux métaux précieux 10
III.3 Le Marxisme 10
IV. Le Néo-classicisme 11
V. La pensée économique contemporaine12
V.1 La Pensée économique keynésienne 12
V.2 Le Monétarisme 13
VI. Leçons apprises 14
VII.Conclusion 15
VIII.Biobliographie. 16

Résumé

L´histoire des doctrines économiques s´est construite, à travers les âges, à partir des apports socioculturels reflétant les influences psychologiques, les concepts philosophiques et les préceptes moraux autour de la richesse des nations, ayantconstitué le socle de la science économique, devenue aujourd´hui une discipline distincte, dont les origines gréco-romaines et arabes, se reflétant dans les approches pré-modernes européennes(Mercantilisme, Physiocratie) sur fond des tendances sociologiques françaises et des influences psychologiques anglaises, constituent une émanation inspiratrice indéniable dans le processus évolutive del´économie moderne.

Réfléchissant sur le mercantilisme, la physiocratie, le classicisme et le marxisme, ayant marqué le monde du 16e et 18e siècles, ainsi que sur les tendances économiques contemporaines, en passant par les courants , néo-classiques et néolibéraux du 19e et 20e siècle, le présent travail se veut être une ébauche rétrospective sur les 500 ans d´histoire de la pensée économiquedont les différentes approches tant empiriques que théoriques portées sur les questions liées, á la monnaie, au capital, à la production, à la consommation, à l´emploi, au revenu, à l´information, aux inégalités sociales, à l´éducation, la santé etc., sont analysés aussi bien comme principaux facteurs catalyseurs de la dynamique du capitalisme industriel, que comme agents vecteurs descrises ayant emmaillé à travers le temps l´évolution de la science économique et, au demeurant, celle des sociétés.

Principaux facteurs de développement, parce que c´est à travers la maîtrise de la monnaie, de la production, de la consommation, du marché, et de la démographie que les nations s´en vont progressivement, passant des sociétés traditionnelles caractérisées par des économies desubsistance de type mercantiliste, gouvernées selon l´ordre naturel ou divin des choses, vers des sociétés modernisées, régies de plus en plus selon les principes économiques devenus désormais plus classiques, plus néo-classiques, ou encore plus néolibéraux, face à la nécessité de sauvegarder le capitalisme industriel.

Agents vecteurs des crises, parce la mégestion de ces facteurs sociaux etéconomico-financiers provoque des changements brusques des modes de vie, découlant des fluctuations économiques et de la décroissance en termes des richesses, dues à l´inefficience comportementale des certains agents économiques, et à certaines contradictions inhérentes à la propre dynamique même du capitalisme industriel, obligeant que l´on soit toujours à la recherche d´une formule de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Pensée economique
  • La pensée économique
  • La pensée économique
  • Pensée économique
  • La pensée economique
  • Pensées économique
  • La pensee economique
  • La pensée économique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !