la peste

Pages: 2 (314 mots) Publié le: 12 février 2015
Albert Camus, Lo Pesæ (L9471

4

-

5-

-

Êrtrait n" 1

lao arriror &l&roargrts $d ftnt le ulct dc cæ drmnhue 3ê sont produle en 19r., à OteÀ DG frvlr
Énérâ|,! ny ét.|qrt pes à la.r phcÊ, rorant un p.u dr I'ordnalrc.

A pGntièæ urê' Oran est, en !ftr, une vilh ordirrirc cc
rien dc pkrs qu'uns préfurrrt hrnçafsc dc h dE alg&rienne.

la dtâ elle-m&ne on dolt I'avouer, ê.r hidê. D'.tpr€r
trânSilb, il âut queQue trmpc pour apercewir cc qul h
rend difiêreme de am d'eutres villes commerçantc, soosZIO- toutes les hdurdes. Commgrt faire innginer, par exrrnple,
üne ü[e saNdteons, gans arbres et srns jardns, o) I'on
nê rêncontre ni betE n€nts d,ailss nl frolssements debulllcs, un lieu necre pour toüt dir€ I Le changuncnt des
sâisons ne sy lk que dans le del. [€ printernps s,rnnonce
4§ - seulernent par la qualioé de lhir ou par lesiorbdller de
fleurc que des pêtits vendeum râmèncm dês banlieues; c,êst
un printernpc qu'on vend sur les marchés. pendant l,étê le
soleil incendie lec maisons trop sèdes ct cowreles murc



-

25-

30-

.5

)-

fô.

d'unê cendre grlse; on ne pcut pirs vlvre alors que dans

lbmbr€

des voles dos. En automne, c'esg au conu:ire, undéluge de boue. Les beaux lourc üenncnt sn lem€nt en
hiver,
Unê mânière commode dc Êire h conmirranc: d,une

yilh est de cherdtêr commcnt on y uevrlllg commrnt on
y.ir"et commsot on y m€orL Drns noû.. pcdte vlllc,
est cê l'eftt du cllmât torn cela se falt eneenüq du m&ne
alr trn&iça st âô6€nt. C'ertâ-dire qu'on r) cnnule et
qu'on slapplQue à prcndrt des habiürdcs. hlos concttoFns travaillant bcaucoup, ,ûrls toulours pour s'enrichir.
lls s'intaregsênt surtout au cotnmerce et ils r'o€cup€nt
d'abod, selon leür o
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La peste
  • La peste
  • La peste
  • La peste
  • La peste
  • Peste
  • La peste
  • La peste

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !