La philosophie racontée par bertrand russell

614 mots 3 pages
Cette histoire de la philosophie occidentale, en deux forts volumes présentés sous élégant boîtier, est une nouvelle traduction, après celle parue en 1952 chez Gallimard, d’un ouvrage paru en anglais en 1945.

Son auteur, Bertrand Russell (1872-1970), est un logicien, mathématicien, philosophe et réformateur social britannique qui est universellement reconnu comme un des très, très grands esprits du siècle dernier.

La petite histoire de la rédaction de l’ouvrage mérite d’être contée.

Petite histoire d’un best-seller

En 1938, Russell quitte l’Angleterre pour aller enseigner un an à l’Université de Chicago. La guerre l’y surprend avec femme et jeunes enfants et le contraint à l’exil. Quand son contrat se termine, il lui faut donc désespérément un emploi.

On lui propose un poste qu’il accepte au City College de New York. Mais, coup de théâtre, une mère de famille lui fait un procès pour annuler l’offre d’emploi sous le prétexte que Russell est indigne d’enseigner la philosophie à New York. Russell ! Un génie dont la place dans l’histoire de la philosophie et des mathématiques est assurée depuis longtemps déjà. Mais il est vrai que ses idées politiques et morales, notamment sur la sexualité, sont impopulaires, si impopulaires, en fait, que la mère gagne ce procès.

L’affaire fait scandale, pendant que le philosophe court les cachets. Il fait du journalisme et n’a souvent que le prix de l’aller par train à la conférence qu’il a accepté de donner. Sur ce, nouveau coup de théâtre : un richissime Américain tire le philosophe d’embarras en l’embauchant pour enseigner à sa fondation.

La guerre terminée, Russell rentre en Angleterre en emportant le manuscrit issu de ces cours : c’est celui du présent ouvrage. Il deviendra un immense succès, sans cesse réédité depuis lors.

Mérites… et défauts de l’entreprise russellienne

Bien entendu, cette histoire de la philosophie, qui suit les découpages temporels

en relation

  • Épistémologie des sciences de la santé
    4594 mots | 19 pages
  • La philosophie
    16769 mots | 68 pages
  • Les valeurs republicaines
    5320 mots | 22 pages
  • HISTIOIRE
    16888 mots | 68 pages
  • Pédagogies nouvelles
    10094 mots | 41 pages
  • Platon
    20116 mots | 81 pages
  • Religion
    24760 mots | 100 pages
  • Actualité concours
    16946 mots | 68 pages
  • Lexique de philo
    20447 mots | 82 pages
  • Psychanalise
    34844 mots | 140 pages