La philosophie

338 mots 2 pages
La philosophie est un sujet qui, à première vue, pour la plupart des gens, effraie. Elle paraît comme quelque chose de « snob », ou pire encore, comme quelque chose faite pour les personnes n’ayant pas les pieds sur terre. Pour ma part, je crois que la philosophie est une science que tout le monde devrait pratiquer. Sans vouloir dire qu’elle est indispensable à notre vie, je crois que cette science peut, et probablement va, pour les personnes de notre classe, nous aider à réfléchir, à prendre de bonnes décisions et à rendre notre vie plus appréciable. Pour moi, à date, la philosophie se résume en une chose : rester éveillé.

Rester éveillé, comme on en parle si bien dans le texte des marchands de sommeil, pour moi est de garder une curiosité intellectuelle constante tout au long de notre vie. C’est le fait de toujours remettre en question nos valeurs, nos perceptions des choses, nos opinions et nos connaissances. C’est d’avoir une soif de connaissance et prendre plaisir à cultiver son esprit. C’est le fait de toujours réfléchir, et en soit, c’est assez difficile. Les gens ont tendance à toujours rester endormi (si l’on reste dans la métaphore des marchands de sommeil), car, cela demande plus d’énergie que de se fermer sur le monde.

Par contre, la philosophie nous aide, en nous faisant reconsidérer notre façon de penser, à bel et bien s’ouvrir sur le monde, à se former davantage nos propres opinions. Elle nous aide à ne jamais se contenter d’une seule pensée, d’une seule vérité. Elle nous aide à rester éveillés.

Même si cela requiert une grande patience et beaucoup de travail, je crois que la philosophie en vaut le coup. Il faut seulement rester objectif avec soi-même, et être capable d’accepter le fait qu’il faut parfois se défaire de nos valeurs actuelles pour en adopter de nouvelles, pour pouvoir enfin se rendre compte que l’on dormait tout ce

en relation

  • Invention diderot
    1053 mots | 5 pages
  • Freud - le malaise dans la culture
    1103 mots | 5 pages
  • Les cours de philosophie devrait-ils être abolie?
    1201 mots | 5 pages
  • La politesse en berlin
    3101 mots | 13 pages
  • Ma philosophie expliquée à ma fille
    948 mots | 4 pages
  • synthèse de l'éclipse à la finalité
    383 mots | 2 pages
  • y a t il de bons desir
    2095 mots | 9 pages
  • Ma philosophie
    324 mots | 2 pages
  • La philosophie
    931 mots | 4 pages
  • La philosophie
    2090 mots | 9 pages
  • la philosophie
    491 mots | 2 pages
  • la philosophie
    923 mots | 4 pages
  • La philosophie
    1320 mots | 6 pages
  • La philosophie
    3919 mots | 16 pages
  • La philosophie
    1220 mots | 5 pages