La pierre brute

543 mots 3 pages
Planche symbolique « La pierre brute »

Lorsqu’à peine initié, j’entendis le Véritable Maître sceller nos travaux et nous inviter à la persévérance, s’estompa le sens de la suite : « la pierre brute est à peine dégrossie, l’heure du repos n’est donc pas arrivée » Je ne perçus là que l’élément temporel, la quête permanente ; ce n’est qu’à la deuxième fois que je compris le sens du labeur, de l’œuvre à bâtir, du chemin qu’il faudra parcourir avec humilité. J’ai songé alors à ce qu’un jour l’architecte LE CORBUSIER écrivit : » je pense que si l’on accorde quelques significations à mon œuvre d’architecte, c’est à ce labeur secret qu’il faut en attribuer la valeur profonde « parce que, finalement, « l’humble fleur n’est que le labeur des siècles » (Sir William BLAKE). La troisième fois, mêlant temps et labeur, surgit à mon esprit la parabole des tailleurs de pierre. Cheminant vers Compostelle, un pèlerin rencontre trois tailleurs de pierre : • • • Le premier, au visage torturé, plein de douleur, exprime sa souffrance, disant de son labeur qu’il est le pire de tous et fait de lui un être méprisable ; Le second, plus loin, au visage sans expression, avoue que ce travail qui permet de nourrir sa famille, lui est particulièrement indifférent ; Le troisième, plus loin encore, au visage extatique, et devant la surprise du pèlerin qui avait encore en mémoire les paroles des deux autres, lui dit alors « moi, je construis une cathédrale ».

Moi, ma cathédrale, c’est la RES PUBLICA (la chose publique) qu’en français on appelle REPUBLIQUE et dont la devise est fière à notre ORIENT : Liberté, Egalité, Fraternité » ****

C’est cette lumière qui me fit, enfin, comprendre qu’il me fallait polir… mais quelle pierre ?



Est-ce celle que je vois, brute, posée au bas de l’Orient et auprès de la colonne du Nord ? Est-ce celle, pyramide au midi, et que chacun là où il est assis dans le temple ne voit pas comme moi, placé que je suis à l’Orient ? Est-ce la pierre précieuse,

en relation

  • Pierre brute
    1843 mots | 8 pages
  • La pierre brute
    1224 mots | 5 pages
  • Je suis une pierre brute
    1596 mots | 7 pages
  • La pierre brute
    607 mots | 3 pages
  • La pierre brute
    750 mots | 3 pages
  • La Pierre Brute
    829 mots | 4 pages
  • La pierre brute
    2274 mots | 10 pages
  • Pierre brute
    3105 mots | 13 pages
  • La pierre brute -
    2160 mots | 9 pages
  • La pierre brute
    633 mots | 3 pages