La poésie et le deuil

1041 mots 5 pages
La poésie, invention de l'homme, est comme tout art, une création. Une action, créée à partir d'un savoir, de l'imaginaire, peut nous inciter à modifier notre perception du réel, à appréhender différemment le monde. La poésie, reflet du monde vue par l'imaginaire, peut prendre différents angles, différentes facettes en fonction de la personne et de son savoir. Ainsi, la poésie ne reflèterait pas un monde cloisonné, mais plutôt l'interprétation qu'en fait le lecteur. L'auteur peut chercher à sublimer la réalité, la modifier, arriver à un point ou on ne la reconnaît plus, un point où l'auteur crée sa propre réalité, son Utopie . Il peut donc, dans ce monde, imaginer une façon de s'évader du monde réel, de retranscrire ses sentiments à son égard, mais aussi de remettre en question la perception du lecteur, qui prend conscience d'une nouvelle réalité, de ses sentiments.
Dans quelle mesure, et jusqu'à quel point, la poésie influence telle le lecteur dans sa perception du monde?
Pour répondre à cette question nous verrons dans un premier temps comment la poésie peut nous aider à comprendre le réel puis comment elle peut nous faire découvrir une autre vision du monde, voir un autre monde .

I-
Chaque poème, quel qu'il soit, donne une interprétation de la réalité qui lui est propre . Ainsi la poésie peut nous permettre de prendre connaissance d'une création extérieure à nous, avec tout ce qu'elle comporte : esthétique, et acquisition de l’objet évoqué. Dans «Petits châteaux de Bohême», Gérard de Narval présente une vision du monde qui peut avoir un impact direct sur le lecteur. Il présente la nature comme ayant une influence sur l'homme, que l'homme doit les respecter car chacune de ces choses joue un rôle . Les romantiques se sont toujours posés des questions sur la nature et son rapport à l'homme. Ainsi le lyrisme, l'expression des sentiments de l'être, de son 'pathos' peut avoir une influence sur celui du lecteur qui remet alors en question sa situation, son

en relation

  • En quoi le recueil leçons est-il, comme le poète le décrit lui-même, un « livre de deuil » ?
    1702 mots | 7 pages
  • L'éloge
    3068 mots | 13 pages
  • La poésie permet le dépassement d'une épreuve
    1990 mots | 8 pages
  • La poésie engagée
    1104 mots | 5 pages
  • Commentaire composé cadou, chambre de la douleur
    671 mots | 3 pages
  • " Pulsions et imagination Dans *Les Contemplations * de Victor Hugo par FELLAHI SALMA
    5455 mots | 22 pages
  • rôles de la poésie
    376 mots | 2 pages
  • « Pulsions et imagination » dans Les contemplations de Victor Hugo
    4733 mots | 19 pages
  • La vie philosophique
    1081 mots | 5 pages
  • La poésie permet t-elle le dépassement d'une épreuve
    1515 mots | 7 pages