La poésie - la laideur peut-elle faire l'objet d'une oeuvre d'art ?

357 mots 2 pages
Problématique : Il existe beaucoup d’autres catégories esthétiques que le beau, il y a le grotesque, le merveilleux, le comique, le monstrueux, le laid, la caricature le tragique, le sublime. L’artiste n’est pas obligé de produire quelque chose qui soit forcément beau, le métier même d’artiste est par définition de produire des objets d’art. Il convient de combattre les idées reçues concernant la liaison du beau et de l’art, mais aussi de montrer que le laid peut être « involontaire » dans la mesure où l’artiste s’est avéré incapable de produire une belle œuvre d’art car ses talents sont médiocres ou parce qu’il a mauvais goût. Ici, c’est il est question de savoir si un objet laid peut faire l’objet d’une représentation artistique. Cela sous-entend, que seul des objets déjà beau en eux-mêmes pourraient faire l’objet d’une représentation artistique et que l’artiste ne serait qu’un enregistreur, qu’un imitateur de la réalité, que la manière de représenter la chose ne serait pas importante, que la « touche » de l’artiste, son expressivité serait accessoires. Ce serait une vision réductrice de l’art.

Extrait : Il est l'unité d'une diversité d'éléments. Mais, pour que cette diversité ne soit pas une pure juxtaposition, il faut un principe d'ordre qui harmonise les éléments, substitue à la juxtaposition d'éléments sans lien ni rapport une interdépendance de ces mêmes éléments. « Le beau ne consiste que dans l'ordre c'est à dire dans l'arrangement et la proportion », écrit Bossuet. Tout ce qui est disloqué, désordonné, démesuré est laid. Il s'agit alors de trouver la juste mesure, les rapports adéquats, les beaux rapports. D'où les travaux mathématiques des artistes de la Renaissance recherchant la proportion idéale qu'ils ont cru trouver dans le nombre d'or, déjà utilisé par les grecs (Parthénon). 3) La simplicité. Ce qui est parfait et l'harmonieux ne peut qu'être simple. Tout ce qui a l'apparence de la complexité est laid. La complexité ne doit pas se voir, rien

en relation