La poésie qui ne se prend pas au sérieux est-elle encore de la poésie ?

Pages: 5 (1135 mots) Publié le: 30 décembre 2011
Sujet :
Selon vous, la poésie qui ne se prend pas au sérieux est–elle encore de la poésie ? Vous répondrez à la question en vous appuyant sur les textes de votre choix, ceux étudiés en classe et vos lectures personnelles.
Introduction :
Nous savons qu’il n’existe pas un modèle unique de poésies, elles sont diverses, variées, nous avons de la poésie fantaisiste, engagée etc. comment comprendreet répondre à la question de savoir si la poésie qui ne se prend pas au sérieux est vraiment de la poésie ? Cela signifie-t-il que les poèmes fantaisistes ne sont pas des poèmes ? La poésie engagée ferait partie au contraire du genre poétique ; Comment considérer la poésie, est-elle nécessairement sérieuse ? Peut-elle s’accommoder de fantaisie et d’humour ? Devons-nous comprendre qu’il s’agit enfait d’une question de ton ? N’y aurait-il pas une manière plus nuancée d’évoquer la poésie ? Dans un premier temps, nous verrons en quoi la poésie est fatalement attachée aux concepts de profondeur et de gravité. Dans une seconde partie, nous verrons au contraire comment certains poètes font valoir leur art en mettant en avant l’humour.
I – la poésie est fatalement attachée aux concepts degravité et de profondeur
Il est vrai que le poète est le plus souvent assimilé à un homme sérieux et grave. Nous allons tenter de préciser le statut du poète, c’est un créateur comme l’indique l’étymologie du mot, il est assimilé à un dieu démiurge, il recréé le monde, il a l’image d’un être mal compris, marginalisé, maudit ainsi que l’ont traduit Verlaine, Rimbaud et Baudelaire. Son origine estessentiellement religieuse ainsi qu’en témoigne les célébrations des dieux par les hymnes antiques, par ses liens avec la tragédie qui était en vers ou l’épopée. Les thèmes traités en la matière sont donc humains pour la plupart, il s’agit de soulever les questions métaphysiques et existentielles qui touchent l’homme. La gravité de la mission des poètes transparait également par les visées que lesartistes poètes se proposent de suivre et enfin en dernier point, le sérieux apparait en outre par les sujets traités, la vie, la mort, la fuite du temps qui passe, l’irréversibilité du temps, l’amour, la nature. Ainsi nous pouvons affirmer pour reprendre la terminologie de Musset que « les plus désespérés sont les chants les plus beaux, et j’en sais d’immortels qui sont de purs sanglots ». Nous avonspar conséquent une attitude sérieuse dominante, un état d’esprit de recueillement et de méditation qui renvoie le poète à lui-même. Le sérieux devient ainsi un moyen de poétisation du sujet.
Mais faut-il se cantonner à ce profil d’une poésie sérieuse et ne rechercher que la gravité ou au contraire, pouvons concevoir l’idée que la poésie est aussi ainsi que le suggère sa définition le caractère dece qui touche ou élève l’âme de ce qui inspire ou fait rêver ? Ne pourrions-nous pas de ce fait élargir l’esprit de la poésie à l’humour, le divertissement.
II – la poésie est compatible avec l’humour
La légèreté au sens des formes comiques comme la satire, l’épigramme, les chansons pourraient ne pas exclure la poésie. En effet, elle peut se dévoiler sous un autre jour et ne pas être sérieusemais fantaisiste ou satirique, le rire devient alors une arme d’opposition, rire noir de la satire politique ou sociale ainsi qu’on le trouve chez François Villon par exemple. Elle peut aussi se dévoiler sous sa forme parodique en prenant du recul sur elle-même pour se moquer d’elle-même ou encore trouver son inspiration dans le quotidien comme chez Ponge qui fait d’un objet banal une véritablecréation poétique transposant ainsi le sens esthétique des choses simples.
De cette manière nous voyons que le rire ne serait incompatible avec le sens du sérieux, « ne pas se prendre au sérieux par conséquent ne signifierait pas ne pas être sérieux ». La poésie restera par définition toujours d’une certaine manière un jeu avec l’espace et avec les mots ainsi que le suggèrent les calligrammes...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Corrigé dissertation bac blanc 1ère es 2010: selon vous, la poésie qui ne se prend pas au sérieux est-elle encore de la...
  • La poésie est elle encore important au xxeme siècle ?
  • De nos jours que peux encore nous apporter la poésie
  • L'arts et la poésie occupent encore une place dans motre société
  • Poésie
  • Poésie
  • Poésie
  • La poesie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !