la politesse

268 mots 2 pages
LA POLITESSE moliere la misanthrope kant : la pollitesse est une fausse monnaie notoire mais indispensable au commerce humain alceste reproche a la politesse de cacher son jeu elle avoue son caractere les hyperboles de la politesse aucune politesse ne fait semblant d’etre sincère la politesse est une manière d’atténuer le désir d’être reconnu politesse et bienséance s »exercent aux dépens de la vérité y a t’il une forme d’esprit dans la politesse ? en les maitrisant on peut jouer avec les codes de la politesse la politesse est un prérequis de la politique la politesse peut elle devenir un péché ? montaigne : j’ai vu certain homme incivile a force de civilité il faut savoir jusqu'où etre poli la sincerité est une ouverture de coeur

la laïcité la modernité est vide de dieux y aurai il un debut de laicité dans la passage de la magie à la religion ? impossible d’agire par la magie sur un dieu absolument transcendant l’homme de science est le martyr modern giordano Bruno dieu est intime a toute chose si dieu est infini il est sans au dela religion : rapport a la transcendance, il faut distingué il faut faire que la vérité religieuse ne s’impose pas sur les autres vérités l’évolution des moeurs fait partie du processus de laïcisation max weber : la secularisation deplace des attitudes de la religion vers la vie mondaine comment garantir a la fois la liberté de conscience et le libre exercice des cultes ? la repu ne reconnait ne salarie pas les cultes defendre la laïcité en évitant de cibler une religion spécifique il y a un risque de raide la laïcité

en relation

  • La politesse
    5527 mots | 23 pages
  • La politesse
    971 mots | 4 pages
  • La politesse
    1683 mots | 7 pages
  • La politesse
    521 mots | 3 pages
  • Politesse
    351 mots | 2 pages
  • La politesse
    1584 mots | 7 pages
  • La politesse
    3224 mots | 13 pages
  • La politesse
    1168 mots | 5 pages
  • La politesse
    2269 mots | 10 pages
  • Politesse
    862 mots | 4 pages