La politique de coltivazione en corse

Pages: 4 (843 mots) Publié le: 4 juillet 2012
La politique de « coltivazione » en corse

C’est une politique arboricole mise en place par la république de gênes aux alentours de la fin du XVIème et du début du XVIIème siècle.
Gênes a essayéde mettre en valeur la Corse, c’est une politique d’impulsion qui va durer 150 ans, mise en place par le Magistrato di Corsica sous l’impulsion de la Camera.

L’objectif et les intentions de cettepolitique sont clairs : développer la culture arboraire en Corse et transformer une économie à prédominance pastorale en une économie à prépondérance agricole, et orienter, suivant le systèmecolonial, l’économie de l’île vers l’exportation de produits dont GENES a besoin.

Pour cela, Gênes va obliger la population à procéder à des plantations d’arbres de toutes sortes et surtout d’arbresfruitiers, afin que les cultivateurs aient un surplus pour vendre les fruits, payer leurs impôts et bien sûr pour pouvoir nourrir la population. En effet, l’idée est d’obtenir des cultures dont les fruitsseront nourrissants et conservables. On va alors choisir 5 arbres principaux : L’olivier, le châtaignier, l’amandier (tous trois arbres nobles), le noyer et le mûrier (moins bonne réputation à cause decertaines maladies).
Pour l’olivier, on attendu les génois parce que la corse a été pendant longtemps le pays méditerranéen qui avait le moins d’oliviers, elle regorge de beaucoup trop d’oléastres(« Dastru » o « ogliastro », olivier sauvage) dont l’huile est trop amère/acide et donc impropre à l’alimentation, car on attendait que les olives corses tombent sur le sol pour les ramasser, or encontact avec le sol, elles dégagent de l’acidité. Son huile est surtout exportée sur la Provence pour la fabrication de savons. Il convient donc de développer la culture d’oliviers afin de pouvoirdisposer d’huile propre à l’alimentation.
Les châtaigniers ont une longévité importante (1000 ans). Ils produisent des châtaignes qui sont la base de l’alimentation car elles peuvent être conservées et...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La corse
  • corse
  • La Corse
  • La corse
  • La Corse
  • La Corse
  • La corse
  • corse

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !