La politique de la ville

1837 mots 8 pages
« La politique de la ville » « Trappes: droite et gauche ont mis moins de 48h à politiser l’affaire » titre l’Express du 22 juillet 2013. En effet, cette nouvelle émeute urbaine relance le débat et ce débat est bien politique : comment gérer la crise des banlieues, parer aux émeutes, resserrer le lien social.
Pourtant la France est aujourd’hui marquée par une ségrégation urbaine : les classes populaires se retrouvent coincées dans des habitats sociaux précaires, pendant que d’autres construisent une barrière imperceptible autour des centres villes. Les phénomènes que sont la relégation, la périurbanisation et la gentrification monopolisent dès lors l’attention de la classe politique.
Peut-on laisser en état un lieu ou se concentre nombres de problèmes sociaux, où l’attractivité s’est transformé en défiance, où la mixité sociale n’est qu’un concept ? Tels sont les enjeux de la politique de la ville, refaire de cet endroit, un espace de convivialité : l’incarnation du lien social.
« Ensemble, refaire la ville », titre du rapport Dubedout, est donc véritablement un objectif !
D’où la formulation d’un problème fondamental : comment objectiver la renaissance de la ville et « faire société » ?
Ainsi se demander comment rétablir le concept même de la ville, c’est dans un premier temps comprendre que la ville est devenue un enjeu politique, puis que l’idée de « politique de la ville » s’est mise en place et enfin se demander s’il ne faudrait pas plutôt une politique pour chaque villes.
La nation se dit « une est indivisible » , pourtant les problèmes urbains perturbent ce concept clé de la société française. En effet, les violences, la délinquance, les trafics, sont les traits classiques de la question urbaine. Mais surtout autant d’éléments qui détruisent le lien communautaire, et affaiblissent la nation… Face à cela la ville, la segmentation territoriale et la ségrégation sociale sont devenues des enjeux politiques. C’est à celui qui résoudra le mieux

en relation

  • Politique de la ville
    114911 mots | 460 pages
  • politique de la ville
    1232 mots | 5 pages
  • Politique de la ville
    2343 mots | 10 pages
  • Politique de la ville
    2378 mots | 10 pages
  • Politique de la ville
    3516 mots | 15 pages
  • Politique de la ville
    1577 mots | 7 pages
  • Politique de la ville
    7530 mots | 31 pages
  • Politique de la ville
    4757 mots | 20 pages
  • Politique de la ville
    1631 mots | 7 pages
  • Politique de la ville
    959 mots | 4 pages