La politique monétaire dans et après la crise 2008-2009

2377 mots 10 pages
Parcours Comptabilité | | | Le Vendredi 01 Avril 2011 A l’attention de Mr. PROTIN

CONTROLE CONTINU DE GESTION DES RISQUES ET DES MARCHES

La politique monétaire dans et après la crise financière 2008-2009
INTRODUCTION

En 2007, une crise a détruit le marché financier mondial. Cette crise a commencé à affecter le secteur financier en Février 2007, lorsque HSBC, la plus grande banque du monde, a déclaré une perte de 10,5 milliards de dollars liées à son portefeuille de MBS (mortgage-backed securities). Ensuite, au cours l’année 2007, plus de 100 sociétés de crédit américaines étaient dissoutes. La cause directe de cet effondrement financier était la titrisation de prêts hypothécaires non solvables : en s’écroulant, le marché hypothécaire (subprimes) a entrainé une crise financière mais également une crise économique sans précédant depuis 1929. La cause indirecte résulte des taux directeurs de la FED maintenus faibles et pendant une trop longue période, (voire négatifs compte tenu de l’inflation) depuis 2002, ce qui a favorisé la création monétaire et la poussée spéculative sur les marché immobiliers américains. Les mensualités des emprunteurs ont donc augmentés de façon brutale les rendant pour la plupart insolvables. La crise s’est rapidement élargie dans le monde entier. Nous voyons ici l’influence de la politique monétaire sur l’économie d’un ou plusieurs pays. Si la politique monétaire peut être à l’origine de crises, c’est également elle qui doit pouvoir aider à corriger les problèmes économiques. Nous en sommes donc parvenus à nous demander quelles ont été les politiques correctives des banques centrales pendant et après la crise économique et financière de 2008. Dans un premier temps, nous définirons et présenterons les enjeux des politiques monétaires, tandis que dans un second temps nous analyserons les différentes tendances monétaires pendant la crise de 2008 et à sa sortie. 1 Qu’est ce

en relation

  • Bceao - crise des subprimes
    14611 mots | 59 pages
  • L'action des banques centrales face à la crise économique et financière de 2007
    4592 mots | 19 pages
  • Rapport macroéconomique côte d'ivoire
    3000 mots | 12 pages
  • Les enjeux du progres technique
    19432 mots | 78 pages
  • Mba 8410 icare
    5815 mots | 24 pages
  • Amen
    3470 mots | 14 pages
  • Application de la lexicométrie à la gestion des crises monétaires: cas de la zone euro
    13753 mots | 56 pages
  • La crise eco
    15801 mots | 64 pages
  • Commerce
    8090 mots | 33 pages
  • L'aprés crise
    15000 mots | 60 pages