la politique

406 mots 2 pages
La politique recouvre au sens large l'ensemble des formes d'organisation et de structuration de la vie humaine. Plus spécifiquement, elle renvoie à deux réalités voisines :
Celle du politique, soit du cadre organisationnel de référence d'une société donnée (structures, élections, régimes…)
Celle de la politique, soit l'actualisation quotidienne et historique de ce cadre et des débats autour de ce cadre (acteurs, théories, idéologies…)Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord, communément nommé TalleyrandN 1, est un homme d'État et diplomate français, né le 2 février 1754 à Paris, mort dans cette même ville le 17 mai 1838.

Issu d'une famille de la haute noblesse, souffrant d'un pied-bot, il est orienté par sa famille vers la carrière ecclésiastique en vue de lui permettre de succéder à son oncle, l'archevêque de Reims : ordonné prêtre en 1779, il est nommé en 1788 évêque d'Autun. Il renonce à la prêtrise et quitte le clergé pendant la Révolution pour mener une vie laïque.

Talleyrand occupe des postes de pouvoir politique durant la majeure partie de sa vie et sous la plupart des régimes successifs que la France connaît à l'époque : il est notamment agent général du clergé puis député aux États généraux sous l'Ancien Régime, président de l'Assemblée nationale et ambassadeur pendant la Révolution française, ministre des Relations extérieures sous le Directoire, le Consulat puis sous le Premier Empire, président du gouvernement provisoire, ambassadeur, ministre des Affaires étrangères et président du Conseil des ministres sous la Restauration, ambassadeur sous la Monarchie de Juillet. Il assiste aux couronnements de Louis XVI (1775), Napoléon Ier (1804) et Charles X (1825)N 2.

Il intervient fréquemment dans les questions économiques et financières, pour lesquelles son acte le plus fameux est la proposition de nationalisation des biens du clergé. Toutefois, sa renommée provient surtout de sa carrière diplomatique exceptionnelle, dont l'apogée est le congrès de

en relation

  • napoléon 3
    268 mots | 2 pages
  • La pensee politique
    1618 mots | 7 pages
  • Politique
    728 mots | 3 pages
  • politique
    452 mots | 2 pages
  • La politique
    1157 mots | 5 pages
  • La politique
    602 mots | 3 pages
  • La politique
    690 mots | 3 pages
  • Politique
    1153 mots | 5 pages
  • POLITIQUE
    610 mots | 3 pages
  • Politique
    401 mots | 2 pages
  • Politique
    2364 mots | 10 pages
  • Politique
    646 mots | 3 pages
  • politique
    10431 mots | 42 pages
  • Les politiques
    4058 mots | 17 pages
  • Politique
    1122 mots | 5 pages