La préciosité

Pages: 12 (2818 mots) Publié le: 7 novembre 2010
[pic][pic][pic][pic][pic][pic][pic][pic][pic][pic]
[pic]
La Préciosité
[pic]

Présentation

La préciosité est un art de vivre et une esthétique qui s'épanouit entre 1650 et 1660 au sein de l'aristocratie parisienne. Les codes de ce courant de pensée s'élaborent dans des salons, tel que celui de Madeleine de Scudéry, qui réunissent les écrivains et beaux esprits du temps. Lapréciosité, dominée par les femmes, se caractérise avant tout par un raffinement extrême du comportement, des idées et du langage. Les Précieuses affectionnent les jeux de l'esprit et mettent la subtilité de la pensée au service d'un discours sur l'amour. Le sentiment amoureux est en effet au centre des conversations et fait l'objet de poèmes et de romans que les précieuses commentent dans leurs salons.Le madrigal, petit poème spirituel à sujet galant, est particulièrement prisé à cette époque. Ce madrigal, composé par Malleville, illustre la conception précieuse de l'amour : il s'agit d'un amour épuré, codifié, idéalisé, débarrassé de la grossièreté du désir charnel.

Lorsque pressé de mon devoir,
Je veux t'offrir une guirlande,
Ta beauté m'ôte le pouvoir
D'accomplir cequ'il me commande ;
Ce qui te la fait mériter
Empêche que tu ne l'obtiennes,
Ton beau teint ne peut supporter
D'autres merveilles que les siennes ;
Par lui la rose est sans couleur,
Les oeillets ont perdu la leur,
Les tulipes sont effacées,
Les lys n'ont plus de pureté 
Et pour toi rien ne m'est resté
Que des soucis et des pensées.
Malleville, « Les Soucis et lesPensées »

Les Précieuses, attachées à l'élégance et à la singularité de l'expression, auront une influence sur le langage et la production littéraire du temps. Un langage précieux apparaît, caractérisé par la recherche de l'effet. C'est ce langage recherché, parfois ampoulé, qui sera tourné en dérision dès le XVIIème siècle par Somaize ou Molière dans Les Précieuses Ridicules. Lesprécieuses ont en effet souvent été la cible de la satire : elles sont raillées pour leur jargon compliqué, l'affectation de leurs manières et leur refus de l'amour sensuel. Au-delà des caricatures, la préciosité peut se définir comme l'aspiration des femmes à participer à la vie de l'esprit et à se comporter en êtres autonomes.

Les Précieuses en leurs salons

C'est dans les salons tenus pardes femmes de la bonne société, tels que celui de Mme de la Sablière, qu'éclot la préciosité. Dans les salons, mais aussi dans les ruelles : la ruelle, espace laissé entre le lit et le mur, est l'endroit où se tiennent les amis intimes de la dame qui reçoit dans sa chambre, allongée sur son lit de parade. Les cercles féminins se multiplient et accueillent poètes et gens d'esprit, auteurs etamateurs. Somaize, dans son Grand dictionnaire des Précieuses (1661), fait du salon un des fondements de la préciosité :

pour être précieuse, il faut ou tenir assemblée chez soi, ou aller chez celles qui en tiennent : c'est encore un loi assez reçue parmi elles de lire toutes les nouveautés, et surtout les romans, de savoir faire des vers et des billets doux.

Celles que l'onappelle peu à peu les « précieuses » veulent participer activement à la vie culturelle de leur temps et revendiquent le droit de juger des oeuvres littéraires, et éventuellement d'en écrire. Somaize ajoute en effet que les Précieuses « sont seulement celles qui se mêlent d'écrire, ou de corriger ce que les autres écrivent, celles qui font leur principal de la lecture des romans ». Les oeuvreslittéraires cessent désormais d'être l'affaire des doctes. Le salon, qui se tient généralement dans un appartement de réception, devient un milieu pédagogique. Ces femmes, qui n'avaient pas étudié les Anciens dans les collèges au même titre que les hommes, privilégient la conversation à l'érudition et à la rhétorique. Elles promeuvent une nouvelle forme de culture centrée sur la poésie et le roman....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La préciosité
  • Preciosite
  • La préciosité
  • Préciosité
  • La préciosité
  • La préciosité
  • Preciosite
  • La préciosité

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !