La presse gratuite

Pages: 29 (7139 mots) Publié le: 17 mars 2011
-------------------------------------------------
Avis au lecteur

Nous précisons que dans ce dossier, pour le contenu des informations, nous nous sommes principalement concentrés sur la presse gratuite d'informations.









-------------------------------------------------
Sommaire

I. Tendances générales du marché 4
1. Définition de la presse gratuite 42. La presse gratuite attire 5

3. La presse gratuite, oui mais pour qui? 5

II. Analyse de la demande 6

1. Les lecteurs consommateurs 6
a) Caractéristiques générales 6

b) Les différents segments de consommation 7
c) Les attentes du lectorat 8
2. Les annonceurs 9

III. Analyse de l'offre 10

1. Données générales 102. Tendances 11

3. Industriels en présence 12

4. Les stratégies marketing 14

IV. Espaces concurrentiels 16


V. Opportunités et menaces 18

1. Opportunités 18

a) Liée à l’environnement 18

b) Liée à la demande 18

c) Liées à la concurrence et aux réseaux de vente 19

2. Menaces 19

a) Liée àl’environnement 19
b) Liée à la demande 20
c) Liées à la concurrence et aux réseaux de vente 20

VI. Axes de développement stratégiques et facteurs clés de succès 21

1. Les axes de développement stratégique 21

2. Les facteurs clés de succès 21

Annexes 22
Bibliographie 25
I. Tendances générales

A l’heure où tous dénoncent "la vie chère", dans le contexteactuel de crise économique, la gratuité n’a jamais été aussi présente dans notre société de consommation. Depuis 1995, le modèle économique de la presse quotidienne, vieux de 400 ans, s'essouffle. En effet, depuis 2003, l’audience des quotidiens nationaux à baisser de 12 % soit une perte de 800 000 lecteurs, d’après des chiffres de l’EuroPQN. Le secteur de la presse a activement participé à ceprocessus en mettant leurs pages en ligne gratuitement sur Internet et en proposant des journaux gratuits. Les gratuits sont arrivés en 2002 sur un marché déjà en crise.

1. Définition de la presse gratuite

Un gratuit est un journal qui se finance exclusivement par la publicité. Contrairement à la presse payante, les gratuits ne s’adressent pas à un double marché (annonceurs et lecteurs) maisuniquement celui des annonceurs. En effet, ils ne vendent pas du contenu à des lecteurs consommateurs mais livrent des lecteurs consommateurs à des annonceurs.

Dans le monde des gratuits, il existe plusieurs types que nous pouvons regrouper en trois catégories :

* La presse gratuite d’information (générale ou spécialisée) qui est largement le segment phare de la presse gratuite avec unchiffre d’affaires de 324 millions d’euros en 2009. Pourtant, il est à peine supérieur à celui de la presse d’annonces thématique. Cette presse est très différente de ce que l'on peut voir traditionnellement dans la presse. En effet, les journaux gratuits d’information générale attirent les lecteurs en masse et donc les annonceurs. Distribués dans les grandes métropoles, ils représentent unpotentiel communication en progression constante. Les deux quotidiens numéros 1, Métro et 20 minutes restent en contact avec leurs lecteurs via leurs sites web, notamment pour les week-end. Ils développent par ailleurs des hors séries ou des cahiers pratiques aux thèmes porteurs comme l’emploi, les nouvelles technologies ou les finances. De quoi satisfaire un lectorat plutôt jeune et très urbain.

*La presse gratuite d’annonces généraliste qui dominait encore en 2009 car son chiffre d’affaires s’élevait à 0,47 milliards d’euros. Ce segment se structurait autour des deux groupes Paru Vendu et l’alliance Spir Communication / S3G. Cependant, nous verrons plus tard que le groupe Hersant Media a arrêté l'édition de l'hebdomadaire gratuit d'annonces Paru Vendu début 2010.

* La presse...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La presse gratuite
  • La presse gratuite
  • La presse gratuite
  • La presse gratuite
  • La presse gratuite
  • La presse gratuite
  • La presse gratuite
  • Peut'on se satisfaire de la presse gratuite

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !