La princesse de clèves : héroine tragique

257 mots 2 pages
La princesse de Clèves : Une héroine tragique

La princesse de Clèves est une héroïne idéalisée. Elle est une femme qui se distingue de toutes les femmes de la cour. En effet, elle est une femme vertueuse car, elle est tout le temps sincère avec M.de Clèves et elle respecte toujours son éducation (qui est très morale). De plus, elle est un personnage exemplaire car elle est mature et constante. C’est un personnage supérieur car elle est dotée d’une beauté extraordinaire (plus belle que les femmes qui sont déjà belles). Elle est parfaite dès sa naissance (beauté) et par son éducation. La princesse est une héroïne exceptionnelle, unique, vertueuse et exemplaire par ces actions (comme le renoncement au Duc de Nemours ou ces qualités exceptionnelles) et par sa perfection physique. De plus, elle est soumise à son destin (ne pas être avec le Duc). D’autre part, la princesse est une héroïne réaliste car elle nous permet de connaitre ses sentiments envers le Duc de Nemours : c’est l’aspect psychologique de la Princesse. Malgré tout, la Princesse est une héroïne tragique. En effet, la Princesse est soumise à un destin qu’elle ne veut pas (Etre mariée avec M. de Clèves) et ceci la fait souffrir. Mme de Clèves a des sentiments intenses et profond envers le Duc mais elle ne peut pas le montrer (un amour irréel). Cet amour a par conséquence un combat intérieur entre raison et passion. On dirait que le destin a vaincu la Princesse, c’est un amour intense mais c’est le devoir qui

en relation

  • La princesse de clèves
    1237 mots | 5 pages
  • Fiche de lecture la princesse de cleves
    589 mots | 3 pages
  • Commentaire composé La Princesse de Cle ves
    854 mots | 4 pages
  • La princesse de clèves
    2745 mots | 11 pages
  • la princesse de cleves premiere apparition LA
    2249 mots | 9 pages
  • La Princesse de Cleves premiere Partie
    451 mots | 2 pages
  • La Princesse Anal
    2306 mots | 10 pages
  • Wegagdbf
    488 mots | 2 pages
  • Scènes de bal dans les romans
    8891 mots | 36 pages
  • commentaire la princesse de cleves
    2673 mots | 11 pages