la princesse de cleves

315 mots 2 pages
Le regard joue un rôle extrêmement important tout au long de l’histoire puisqu’il apparaît autant comme un mode de communication entre les personnages, que comme un des moteurs principaux de l’histoire. L’histoire de la Princesse de Clèves est avant tout la narration d’échanges de regards interdits, qu’un des deux protagonistes cherche à fuir en vain.
Mme de La Fayette nous permet ainsi d’assister à la progression de l’histoire, par une espèce d’addition de regards qui se cherchent, se fuient, se trahissent...
La description que Mme de La Fayette fait de ses personnages passe non seulement par le regard qu’elle a sur eux, mais aussi par celui que les personnages qui les entourent ont sur eux, par le regard qu’ils portent sur eux-même (exemple : dégoût d’elle-même par Mme de Clèves), et enfin par le regard qu’ils portent l’un sur l’autre (exemple : admiration de M. de Nemours pour Madame de Clèves).

I. Le regard, apanage de la Cour et moyen de surveillance mutuelle
A) L’apparente beauté de la Cour, un élément important
B) Un regard constructif ou destructeur
C) Le regard de la Cour

II. Le regard comme moyen de communication beaucoup éloquent et efficace que la parole entre les personnages.
A) Le regard des hommes, un hommage à la beauté de la Princesse de Clèves
B) Le regard de M. de Nemours : une revendication et une déclaration de son amour
C) Le regard de Mme de Clèves : la tentative de reniement d’un amour profond

III. Le regard, acteur à part entière de l’action romanesque
A) Le regard fait naître l’amour entre les personnages
B) Le regard comme forme d’offensive dont il faut se protéger
C) Le regard comme moteur de

en relation

  • La princesse de clèves
    4812 mots | 20 pages
  • La princesse de clèves
    3326 mots | 14 pages
  • La Princesse de Clèves
    760 mots | 4 pages
  • La princesse de clèves
    1068 mots | 5 pages
  • La princesse de clèves
    4954 mots | 20 pages
  • Princesse De Cleves
    1514 mots | 7 pages
  • La princesse de clèves
    4049 mots | 17 pages
  • La princesse de cleves
    2198 mots | 9 pages
  • La princesse de clèves
    1768 mots | 8 pages
  • La princesse de clèves
    806 mots | 4 pages