La prise de note en cour de droit

355 mots 2 pages
La prise de note
Il existe deux types de prise de note courante à la faculté :
• Prise de note classique à la main
• Prise de note à l’ordinateur
Il n’y a pas de solution miracle mais des avantages et des inconvénients aux deux types de méthodes, je vous laisse le soin de privilégier la méthode avec laquelle vous êtes le plus à l’aise.
Avant tout, le premier mot d’ordre pour réaliser une bonne prise de note est d’être attentif en cours. Etre attentif, c’est tout d’abord se disperser le moins possible, car on le sait lorsque l’on perd le fil de la réflexion du professeur surtout en droit, il est souvent difficile de s’y retrouver.
Quelques conseils pour réussir votre prise de note
• Noter le plan de façon apparent afin d’organiser votre cours : distinguer les parties, sous parties par des stylos de couleurs, surglinage, soulignement…
• Soyez concis : notez les idées générales sous forme de listes ou tirets
• Utiliser des abréviations : La Chambre civile de la Cour de Cassation (Cass civ.)
Privilégier l’ordinateur ou la prise de note à la main?
Certains irréductibles prendront naturellement l’option classique de prendre leur cours à la main. L’avantage c’est que cette méthode nécessite d’être très attentif et soigneux en toute circonstance. Elle demande un grand travail de reprise chez soi, cela vous forcera à relire régulièrement vos cours durant tout le semestre.
Cependant, l’ordinateur peut avoir également des avantages. Les cours pris à l’ordinateur ont le mérite d’être propres et clairs surtout si vous n’avez pas une belle écriture. Vous pouvez reprendre, compléter les éléments imprécis ou incompris, ajouter ou supprimer des éléments .De plus, si vous êtes absent, vous pourrez rattraper facilement les heures manquées.
Attention, le risque majeur d’opter pour l’ordinateur est d’utiliser cet outil à des fins récréatives ( réseaux sociaux, internet, discussion instantanée..)
Je vous conseille également lors de votre travaux dirigés, de toujours

en relation

  • Droit international privé
    34508 mots | 139 pages
  • Harcèlement entre salariés et responsabilité sans faute de l'employeur
    1985 mots | 8 pages
  • Cession de controle
    5784 mots | 24 pages
  • Cour de cassation
    49825 mots | 200 pages
  • caisse de compensation au maroc
    38426 mots | 154 pages
  • Dissertation
    3248 mots | 13 pages
  • L'etat de nécessité comme cause d'exonération de la responsabilité internationale des etats
    10229 mots | 41 pages
  • Droit civil
    10696 mots | 43 pages
  • Bernard
    4283 mots | 18 pages
  • Dissertation
    4237 mots | 17 pages