La professionnalisation de l’activite politique au cameroun

2046 mots 9 pages
LA PROFESSIONNALISATION DE L’ACTIVITE POLITIQUE AU CAMEROUN

INTRODUCTION

I. L’AUTONOMISATION DU CHAMP POLITIQUE COMME FACTEUR DE LA PROFESSIONNALISATION POLITIQUE AU CAMEROUN

A. L’universalisation de la représentation politique et l’institutionnalisation des partis politiques en entreprises de mobilisation électorale

B. La technicisation de l’activité politique au Cameroun

II. LES CONSEQUENCES DE LA PROFESSIONNALISATION POLITIQUE AU CAMEROUN

A. Les conséquences positives de la professionnalisation politique au Cameroun

B. les conséquences négatives de la professionnalisation politique au Cameroun

CONCLUSION

BIBLIOGRAPHIE

INTRODUCTION

La professionnalisation de la politique s’entend de plus en plus comme la substitution du « vivre pour la politique » par « le vivre de la politique » pour reprendre les expressions de Max WEBER et la définition la plus emblématique du professionnel de la politique. La plupart de ceux que nous appelons « hommes politiques » consacrent toute leur énergie et toute leur vie à la politique dont ils tirent aussi leurs moyens de subsistance. Ainsi, pour comprendre cette époustouflante émergence de la professionnalisation politique, il convient de rendre intelligible sa généalogie. En effet, en Occident elle s’est marquée par le passage de la société traditionnelle où l’activité politique était essentiellement pratiquée par une catégorie de personnes qui vivaient pour la politique et en faisaient une profession du pouvoir à travers laquelle ils défendaient des idées que leur paraissent justes (notables, bourgeois, ploutocrates) à une société moderne où l’activité politique n’était plus l’affaire d’une catégorie de personnes, car plusieurs personnes participent désormais au jeu politique. Les praticiens de la politique en plus de vivre « pour la politique », vivent aussi « de la politique », c’est-à-dire font d’elle une activité rémunératrice. Le plus grand nombre des membres des gouvernements, des

en relation

  • Politique agricole
    29263 mots | 118 pages
  • Impact crise finacière et economique internationale au cameroun
    5511 mots | 23 pages
  • Dossier pays
    14818 mots | 60 pages
  • cr secteur informel
    3287 mots | 14 pages
  • Rapport de stage
    8250 mots | 33 pages
  • Analyse strategique du marche camerounais de transport maritime
    31821 mots | 128 pages
  • Monsieur
    34867 mots | 140 pages
  • agriculture dans le monde
    16164 mots | 65 pages
  • Profil_OIF_CEMAC_v.legere
    36527 mots | 147 pages
  • /media/guest-PbAggc/5A06-2770/Introduction.docx
    5735 mots | 23 pages