La prose du transsibérien

Pages: 11 (2608 mots) Publié le: 17 novembre 2010
DEVOIR LITTERARURE, ARTS ET CIVILISATIONS

La Prose du Transsibérien
Blaise Cendrars et Sonia Delaunay

La Prose du Transsibérien, premier « Livre Simultané » est né de la collaboration de Blaise Cendrars et Sonia Delaunay-Terk et parait en 1913. Ce poème relate le voyage à bord du Transsibérien que Blaise Cendrars aurait effectué dix ans auparavant au temps de la guerre russo-japonaise.Blaise Cendrars de son vrai nom Frédéric Sauser est à cette époque connu depuis peu grâce à son premier grand poème Pâques.
Nous sommes en cette année 1913 dans une époque de renouveau et de grands changements.
Il est donc important de signaler le côté singulier de cet œuvre qu’est La Prose du Transsibérien. Singularité que l’on retrouve dès un premier regard dans sa mise en page. En effet, cetouvrage échappe au format habituel et se présente sous la forme d’un dépliant de 2m x 0,36m qui peut être lu comme vu en même temps.
Vu car pour cet ouvrage, Blaise Cendrars à collaborer avec Sonia Delaunay une artiste dite « orphique » (selon Apollinaire) avec qui il avait lié d’amitié. Ce mouvement orphique se caractérise alors par l'utilisation de couleurs vives et des formes géométriques. Sontravail s'applique à la peinture, la fabrication textile, la céramique…
L’interprétation picturale de Sonia Delaunay va alors donner une sensation visuelle et colorée à La Prose du Transsibérien. Elle va traduire en couleur le rythme et l’émotion du poème.
Ainsi un dialogue opère entre les deux artistes et Sonia Delaunay souligne par la couleur ou/et la forme la thématique du poème ou crée uneffet de contre-point.
C’est pourquoi tout en prêtant attention à la composition picturale ainsi qu’aux effets typographiques et à la mise en espace du texte nous commenterons ce passage de La Prose du Transsibérien qui relate la dernière étape du voyage ferroviaire qui commence à Tchita et s’achève à Kharbine.

Dans une première partie nous verrons qu’un des motifs principal ici est le rythme, lamusique autant dans le poème lui-même que dans ce qui l’entoure.
Nous verrons ensuite comment par une association simultané des mots à celui des couleurs le thème du feu qui est omniprésent dans tout le texte et encore ici souligné.
Pour finir, nous nous intéresserons au motif de l’expérience vécue de ce héros qui au fil de son voyage géographique et initiatique va devenir adulte-poète moderne.Dans cette première partie, nous montrerons comment rythme / musique sont un des thèmes qui ressort de cette œuvre dans son ensemble.
En effet, le rythme est présent autant dans ces vers que dans la composition picturale et la mise en espace.
La musique dans les vers est présence matérielle dans le train par le « piano » deux fois cité où le poète « avais pris place ». Lamusique est également présente dans les noms cités successivement de « Moussorgsky » un musicien russe admiré de Cendrars et des « lieder de Hugo Wolf ». Hugo Wolf étant un compositeur autrichien.
Au-delà de cette présence matérielle et référentielle, la musique émane du train lui-même. Par les « bruits qu’ils font » ces trains deviennent reconnaissables. Personnifiés ils jouent des mélodies à« quatre temps » en « Europe  tandis que ceux d’Asie sont à cinq ou sept temps ».
« D’autres vont en sourdine sont des berceuses. » « Et il y en a qui dans le bruit monotone des roues […] rappellent » au poète « la prose lourde de Maeterlinck ».
Ce rythme est aussi présent dans le mouvement du train qui est une succession d’arrêt plus ou moins long comme à « Tchita » où le héros « eu[s] quelquesjours de répit », « arrêt de cinq jours » et de reprise du voyage ici signalée par « puis le train repartit ».
Le rythme ici se retrouve dans le jeu syntaxique même du poème, dans l’écriture de Blaise Cendrars.
En effet, le texte restitue le rythme de la progression du voyage avec l’alternance de vers longs et brefs ce qui illustre les arrêts, les départs, les accélérations et ralentissement du...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La prose du transsibérien
  • prose du transsibérien
  • La prose du transsibérien
  • Prose du transsibérien
  • BLAISE CENDRARS PROSE DU TRANSSIBERIEN
  • Prose du transsiberien blaise cendrars
  • Prose du transsibérien et de la petite jeanne
  • commentaire composé la prose du transsiberien

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !