La psychocriminologie

2432 mots 10 pages
La psychocriminologie Sommaire I. Définition 1. 1. 2. 2.

Qu’est ce que la psychocriminologie ? Historique de la criminologie

II.

Spécificités du métier 1. 1. Niveau d’études 2. 2. Embauches Les intérêts de la psychocriminologie 1. 1. L’étude du comportement 2. 2. Une lutte contre les crimes

III.

Bibliographie I. Définitions 1. Qu’est ce que la psychocriminologie ? La psychocriminologie (ou psychologie criminelle) est une branche du secteur de la criminologie. Il est donc nécessaire en premier lieu de définir ce qu’on entend par « criminologie » pour ensuite définir l’importance que peut avoir la psychologie dans ce domaine d’étude. La criminologie est un domaine assez difficile à définir. En effet, de nombreux auteurs s’y sont attelés sans pour autant pouvoir faire l’unanimité. On peut dire assez aisément que la criminologie est la science du phénomène criminel mais ceci n’apporte que très peu d’éclaircissement sur son rôle exact, pas plus que la définition qu’en donnait Durkheim : « Nous appelons crime tout acte puni et nous faisons du crime ainsi défini l’objet d’une science spéciale appelée criminologie. ». Si le crime est ce qui est puni, l’objet de la criminologie est donc défini par une culture, c’est en effet la culture d’un peuple qui définit ce qui doit ou non être puni. On peut également considérer que la criminologie est un agglomérat de disciplines consacrées soit à l’étude de la réalité criminelle, soit à l’étude des faits de procédure, soit à l’étude de la défense contre le crime tel que l’anthropologie criminelle, la psychologie criminelle, la sociologie criminelle, l’étude de l’administration de la justice pénale, la médecine légale, etc. La psychologie apporte à l’étude des crimes une analyse des processus psychiques de l’individu délinquant. Il en va de même pour l’association de plusieurs individus. Notons aussi l’étude de la signification du comportement délinquant pour son auteur, mais également pour la victime, la société

en relation

  • Crimino
    922 mots | 4 pages
  • Psychociminologie
    1726 mots | 7 pages
  • psycho base
    1179 mots | 5 pages
  • Psychologie
    1090 mots | 5 pages
  • Famiile et délinquance
    22000 mots | 88 pages
  • Analyse psychocriminologiques
    5342 mots | 22 pages
  • Criminologie
    7247 mots | 29 pages
  • Droit
    3716 mots | 15 pages
  • Psychologie : des études à l'emploi
    6605 mots | 27 pages
  • Sciences économiques
    9268 mots | 38 pages