La qualification de clause abusive

3064 mots 13 pages
Dissertation: La qualification de clause abusive

Le contrat est un instrument d’excellence pour l’économie en ce qu’il permet de concrétiser un engagement sur le long terme (travaux public, investissement à grande échelle) mais reste cependant d’une complexité qui peut rebuter les profanes. Cette dernière peut trouver sa source dans les clauses qui forment les dispositions particulières d’un acte juridique car celles-ci prennent en compte le particularisme de chaque engagement que ce soit dans la manière d’exécuter une prestation ou le délai dans lequel elle doit être accomplie. Il parait alors évident qu’une partie qui tend, grâce à sa longue expérience des relations commerciales et établissant une clause à son unique avantage, de limiter les responsabilités encourues pour la non exécution d’une de ses obligations remet en cause l’équilibre du contrat, équilibre qui est déjà biaisée par le constat selon lequel les parties sont d’une puissance inégale au contrat (conception moderne du contrat). L’article 1135 du Code civil dispose la nécessité d’un équilibre dans le contrat « Les conventions obligent non seulement à ce qui y est exprimé, mais encore à toutes les suites que l’équité, l’usage ou la loi donnent à l’obligation d’après sa nature ». Toutefois cette disposition ne constitue pas le fondement sur lequel les juges s’appuient pour rétablir l’équité dans un contrat. En effet, ces derniers vont puiser leur visa dans le droit de la consommation, droit qui tend à protéger le consommateur ou non professionnel contre les clauses qui mettent en péril l’équilibre du contrat imposées par le professionnel. C’est alors que survient le terme de clause abusive. Si l’esprit qui incarne la nécessité de mettre fin, ou du moins de limiter, les clauses abusives est tout à fait compréhensible même pour un non juriste, la qualification de cette dernière en est tout autre. Les questions portant sur le point de savoir à qui s’applique cette protection, sur quel type de contrat

en relation

  • Dissertation les clauses abusives
    3102 mots | 13 pages
  • TD6 Commentaire Article L 132 1 Code Civil
    2295 mots | 10 pages
  • Commentaire d'arrêt versailles 2002
    2074 mots | 9 pages
  • Commentaire article l.132-1 du code de la consommation
    1376 mots | 6 pages
  • Dissertation le juge et les clauses abusives
    1538 mots | 7 pages
  • Commentez l’arrêt rendu par la 1ère ch.civ. de la cour de cassation le 3/01/1996.
    1143 mots | 5 pages
  • Contrat d'adhesion
    22722 mots | 91 pages
  • Commentaire d'arrêt - Cass. civ. 1ère, 10 février 1998
    1939 mots | 8 pages
  • Pouvoir de l’employeur et contrôle du juge.
    1917 mots | 8 pages
  • Les contrats à problème généraux
    2864 mots | 12 pages