La querelle des écoles

Pages: 7 (1523 mots) Publié le: 29 juillet 2013
Maurice Hauriou, Léon Duguit et la querelle des écoles

Le droit public, que l’on pourrait définir comme l’ensemble des règles organisant l’Etat et ses rapports avec les particuliers, a été en partie théorisé par Léon Duguit et Maurice Hauriou au début du XXème siècle. Ces deux juristes français ont longuement débattu autour des notions essentielles de « service public » et de « puissancepublique », ce qui a largement contribué à l’élaboration du droit administratif actuellement en vigueur.

I. Maurice Hauriou (1856-1929)

1) Sa vie

Maurice Hauriou naît en 1856 en Charente. Il fait ses études secondaires au lycée d'Angoulême et poursuit des études de droit à Bordeaux où il soutient sa thèse de doctorat en droit en 1879. Il est reçu premier au concours d'agrégation en 1882(devant Léon Duguit qui se classe sixième). Hauriou enseigne toute sa vie durant à l’université de Toulouse, où il est élu doyen de 1906 à sa retraite en 1926. Il devient alors chargé d’enseignement du cours de droit constitutionnel jusqu’à sa mort en 1929.

2) Son œuvre

Maurice Hauriou a exercé une influence considérable sur l'ensemble de la science juridique. Il est à l’origine d’une œuvreimportante en droit public et plus particulièrement en droit administratif. Hauriou se définit lui-même comme un « positiviste catholique »(1), qui s’inspire à la fois d’Auguste Comte, de Bergson et du dogme catholique. Il est considéré comme étant l'un des premiers théoriciens de la sociologie du droit.
Hauriou a élaboré « la théorie de l’institution et de la fondation » en prenant l’Etat commeinstitution par excellence. Ainsi, le juriste oppose le système de droit public basé sur des idées individualistes à l’existence d’une puissance étatique souveraine. En outre, Hauriou a fortement influencé l’orientation de la jurisprudence française à travers la rédaction de commentaires sur les arrêts du Conseil d’Etat entre 1889 et 1928.

Les œuvres majeures de Maurice Hauriou sont les Principesde droit public (1909 et 1916), le Précis de droit administratif (11 éditions entre 1892 et 1927) et le Précis de droit constitutionnel (1923).

II. Léon Duguit (1859-1928)

1) Sa vie

Léon Duguit naît en 1859 à Libourne, en Gironde. Son père est juriste. Il fait de brillantes études secondaires et intègre la faculté de droit de Bordeaux, où il est reçu docteur à l’âge de 22 ans et obtientl’agrégation l’année suivante. Duguit devient professeur de droit constitutionnel et de droit administratif à la faculté de Caen, puis il enseigne à l’université de Bordeaux dès 1886. Il en devient doyen à vie en 1901.
Parallèlement à sa carrière professorale, Duguit se lance dans l’action politique, sans grand succès. Son impétuosité et ses prises de position vigoureuses le rendent difficile àplacer sur l’échiquier politique. Elu aux élections municipales de 1908, il échoue cependant aux élections législatives de 1914. Dès lors, il abandonne la politique pour se consacrer à l’action sociale dans la ville de Bordeaux.

2) Son œuvre

Auteur d’un grand nombre d’écrits juridiques, Léon Duguit est un théoricien du droit reconnu, notamment en matière de droit administratif. Il estconsidéré comme l’un des penseurs de la notion de « service public ». Très influencé par Emile Durkheim qu’il côtoie à l’université de Bordeaux, Duguit se réclame de l’école « réaliste » selon laquelle le droit est un phénomène objectif et évolutif qui, pour ne pas devenir obsolète, doit renouer avec la réalité grâce à la sociologie. Cette idée s’inspire aussi du positivisme d’Auguste Comte. Duguitpense qu’il faut débarrasser la technique juridique de toute métaphysique et s’inspirer davantage des faits sociaux, générateurs de normes juridiques.
Duguit critique la notion de personne morale et celle de droit subjectif, affirmant qu'« il est impossible de démontrer le passage du droit subjectif au droit objectif et d'admettre l'antériorité du droit subjectif par rapport au droit objectif »...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La querelle
  • Querelle
  • Ecoles
  • Ecol
  • Écoles
  • Les écoles
  • Ecoles
  • La querelle du cid

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !