La question romande

1550 mots 7 pages
Identité romande: Rêve ou réalité?

La Suisse est un pays multiculturel divisé en quatre régions distinctes, la Suisse alémanique , la Suisse romande, les Grisons et la Suisse italienne.
Dans le cadre de ce travail nous allons nous intéresser plus particulièrement à la Romandie qui a comme chacune de ces régions une langue, une histoire, une culture qui lui est propre.
En partant du postulat que la Suisse romande existe, nous allons mettre en lumière au travers de mécanismes psychosociaux tels que les relations intergroupes ainsi que l'identité sociale, ce qui nous définit en tant que romand ainsi que les facteurs qui fondent l'identité romande.
Pour ce faire nous irons d'abord brièvement faire un tour du côté de la Suisse c'est à dire du général pour ensuite nous attarder de manière plus approfondie sur le particulier, la Suisse romande appelé aussi Romandie.

La Suisse est née en 1291, date du pacte fédéral caractérisant le renouvellement d'une précédente alliance entre les cantons d'Uri, Schwytz et Unterwald. Suite à ce pacte de nouveaux cantons se sont peu à peu introduits dans la confédération pour en arrivé à ce jour au nombre de 26. L'identité suisse, quant à elle, apparaît réellement en 1848 date de la constitution, un gouvernement centralisé est créé, en d'autres termes les pouvoirs qui incombaient jusqu'alors aux cantons sont dorénavant en main de la constitution, de plus les frontières intérieurs sont abolit, une monnaie commune est imposée et les bases politiques suisses sont mises en place. Cette date marque la naissance d'une Suisse construite, homogène et le début d'une réelle histoire commune.
Cette histoire commune donne « une raison d'être, de rester ensemble ». Elle témoigne du partage d'une même réalité. Au travers des épisodes de notre passé, nous nous rendons compte qu'un lien présent depuis des centaines d'années, nous unit.
De surcroît , le port de signes distinctifs tels que le drapeau, la carte d'identité suisse ou encore

en relation

  • lecture analytique l'adversaire
    1752 mots | 8 pages
  • L'adversaire lecture analytique
    1125 mots | 5 pages
  • Lecture analytique 16
    3038 mots | 13 pages
  • Portrait sur le rapport des spyciatres
    1721 mots | 7 pages
  • r5iv5
    780 mots | 4 pages
  • Dialnet LadversaireOuLeRecitDeLindecidable 1011637
    5597 mots | 23 pages
  • 15_143_381_denizot mercier
    6670 mots | 27 pages
  • Emmanuel carrère, l'adversaire, commentaire composé
    1183 mots | 5 pages
  • L'adversaire, emmanuel carrère, la mythomanie
    7034 mots | 29 pages
  • TD 2 FINAL
    39612 mots | 159 pages