La réduction du chômage exige t-elle une diminution des salaires ?

1600 mots 7 pages
La France connaît un fort taux de chômage depuis les années 1970. Le chômage est une réalité qui touche un très grand nombre d’individus. Ce phénomène a une influence importante dans la majorité des pays industrialisés car il pose de nombreux problèmes pour la société. En effet, le chômage peut se définir comme un état de personnes sans emplois, recherchant activement du travail et disponibles sur le marché du travail. Un pays ayant un fort taux de chômage va devoir faire face à ce phénomène et tenter de le réduire voire de le rendre nul. Le salaire, quant à lui représente le salaire net versé au salarié, les cotisations sociales versées aux organismes de protection sociale et les coûts d’embauche et de licenciement. Il est considéré comme le déterminant principal du volume de l’emploi et du chômage par les économistes libéraux. Ainsi, le taux de chômage élevé des jeunes et des salariés peu qualifiés s’expliquerait par leur coût trop élevé au regard de leur apport à la production. Cependant, la définition exacte du chômage pose une polémique entre différents économistes. Ce débat opposant les classiques et les keynésiens se joue aussi au niveau de l’impact de la baisse du salaire. En quoi ces économistes sont-ils opposés sur la définition du chômage ? Quel est l’impact d’une baisse des salaires sur l’évolution du marché du travail ? Dans un premier temps nous verrons la vision des néoclassiques sur le chômage et les salaires. Puis nous verrons qu'il existe des limites à la théorie néoclassique et que d'autres économistes ont tenté d'y répondre par le biais de différentes théories.

I. Du point de vue classique, la réduction du chômage nécessite une baisse des salaires : 1. La diminution des salaires et embauche : Chez les néoclassiques, sur le marché du travail, quand les conditions de concurrence pures et parfaites sont remplies (atomicité, homogénéité, transparence des informations, libre entrée et sortie sur les marché et libre circulation des

en relation

  • Economie des rh
    2422 mots | 10 pages
  • Aide dissertation de ses ( terminal )
    1834 mots | 8 pages
  • Salaire-emploi
    4301 mots | 18 pages
  • TPE (Niveau de vie/Qualité de vie).
    3973 mots | 16 pages
  • Rentabilité et pouvoir d'achat
    1268 mots | 6 pages
  • Peut on parler d'une moyennisation de la société française ?
    1014 mots | 5 pages
  • Progrès technique et emploie
    2105 mots | 9 pages
  • Economie du travail
    11614 mots | 47 pages
  • De l'efficacité économique des inégalités
    2926 mots | 12 pages
  • Le droit a la paresse
    1592 mots | 7 pages