La réflexion philosophique en grèce antique

625 mots 3 pages
La réflexion philosophique en Grèce antique

Annexes : cours,
1) Socrate
Le courant le plus riche est le courant socratique. Ce courant unique a tellement marqué la pensée grecque que l’on classe les philosophes en présocratiques et socratiques.
Socrate : recherche de la vérité ou « accouchement de la vérité » et combat c/ sophistes.
Vie : né en 469 / mort en 399 avant JC (5ème). Hoplite dans l’armée, il participe à la guerre du Péloponnèse avec courage et initiative. Il fut prytane (chargée des affaires de la Boulé) en 406 mais participera peu à la vie publique.
Lors de la mise en accusation collective des généraux vainqueurs aux îles Arginuses sous la démocratie en pleine décadence, Socrate est le seul à s’élever contre ce procès qui n’a aucun sens et qu’il condamne d’illégal. Sous les 30 tyrans, il refuse de participer à l’arrestation d’un innocent condamné à mort. Il restera fidèle à ses principes tout au long de sa vie, laquelle fut mise en danger à maintes reprises. Il fut condamné à mort, accusé de ne pas croire aux dieux de la cité, d’introduire de nouveaux dieux et de corrompre la jeunesse. Fidèle à ses principes, il ne demande pas l’asile et continue d’enseigner à ses amis de sa cellule. Le jour de l’exécution, il avale le poison en toute sérénité et ne cessera d’enseigner qu’à son dernier souffle.
Pensée : il est considéré comme le père de la philosophie occidentale et l'un des inventeurs de la philosophie morale. Il n'a laissé aucune œuvre écrite : sa philosophie s'est transmise par l'intermédiaire de témoignages indirects (en particulier par les écrits de son disciple Platon et par l’Apologie de Xénophon). Sa pensée est centrée sur la vérité selon 2 axes principaux : la recherche de la vérité et le combat contre les sophistes, qui n’hésitent pas à utiliser le mensonge s’il en va de son intérêt. a) la recherche de la vérité passe par 2 moyens
- la maïeutique (accouchement) socratique = l’accouchement de la vérité (sa mère, sage-femme,

en relation

  • La philosophie grecque
    1091 mots | 5 pages
  • Le droit et la loi dans la grèce antique
    569 mots | 3 pages
  • JP Vernant Commentaire
    2226 mots | 9 pages
  • Philosophie
    1516 mots | 7 pages
  • Recaputilatif
    614 mots | 3 pages
  • Courants philosophiques
    5782 mots | 24 pages
  • les héritages de la civilisation grecque
    1492 mots | 6 pages
  • Test
    1096 mots | 5 pages
  • Md_ms2_p22271_2012
    12916 mots | 52 pages
  • La philosophie
    1334 mots | 6 pages