la régularité maçonnique

Pages: 12 (2984 mots) Publié le: 28 mai 2014
Qu'est-ce que la régularité maçonnique ?
Planche présenté à la Loge Laval no.139
À l’O∴ de Laval
Le 12 janvier 6010
Vénérable maitre et vous tous mes frères en vos grades et qualités,
Pendant le temps ou la franc-maçonnerie était opérative, les ouvriers franc-maçons qui désiraient être embauchés dans les chantiers devaient connaitre le mot du maçon, le mot de passe et les attouchements quiindiquaient qu’ils possédaient « l’art royal ».
Bâtir était pour nos anciens frères, un geste de foi, une offrande à Dieu. C’était l’époque ou pour le savant tout comme pour l’ouvrier les gestes et les mots les plus courants avaient une résonance spirituelle.
Puis vint la maçonnerie spéculative qui remplaça, graduellement, la franc-maçonnerie opérative, tout en conservant ses symboles etcertains de ses rituels.
Alors que la question du bonheur véritable, de la vie juste, du sens de l’existence passaient par les interprétations et les dogmes de la religion ; réponses toutes faites des catéchismes ; la Franc-Maçonnerie a toujours eu un subtil message, basée sur l’être individuel et sa croissance, sans jamais nier sa nécessaire inscription dans le corps social. Elle a toujours proposé desoutils fondés sur un savant dosage de liberté et d’amour, de connaissance de soi et de respect des autres. Même si elle s’enracine dans un fond de croyance religieuse, elle n’est pas froidement dogmatique, faisant appel au cœur et à la raison. La Franc-Maçonnerie est un Ordre spirituel qui ne s’adresse pas à tout le monde, ses symboles ne "parlent" pas à tout le monde et sa méthode n’est pas à laportée de la sensibilité de tout le monde.
Même si ses symboles, son rituel et sa méthode ne s’adressaient pas à tous le monde, elle fut si fut populaire en Europe au XVIII siècle que tous les savants (les scientifiques de l’époque), les artistes, les philosophes voulurent en faire parti ; en fait, dans le langage d’aujourd’hui nous dirions que tous ceux qui étaient « branchés » voulaient êtremembre de ce cercle ou il était possible de fréquenter autant la noblesse que la haute-bourgeoisie et de se faire appeler « frère » par ceux-ci.
Ajoutons que l’engouement pour l’ésotérisme et les fraternités « secrètes » fut tel qu’on vit surgir des centaines de mouvements qui se réclamaient tous de traditions les plus anciennes, les plus spirituelles ou les plus secrètes. Ainsi Martines dePasqualy fonde en 1761 l’Ordre des Chevaliers Maçons Élus Coëns de l’Univers et on vit arriver en 1767 l’Ordre des Architectes africains, puis le rite de Swedenborg en 1773, en 1780 le Rite primitif des philadelphes, en 1785 celui des parfaits initiés d’Egypte, en 1801 de l’Ordre sacré des Sophisiens, en 1806 l’Ordre des Amis du désert, Ordo Templi Orientis ou Ordre du Temple de l’Est... et nouspourrions ainsi nommer des milliers de groupes qui mélangeaient ésotérisme, symbolisme maçonnique et occultisme. Parmi tous ces groupes, certains eurent du succès quelque temps , d’autres disparurent rapidement.
Malheureusement, certains aventuriers et imposteurs qui flairant les bonnes affaires n’hésitèrent pas à se faire passer pour des maçons et n’eurent aucun scrupules à se créer de toutes piècesdes rites et des loges. Le plus connu est Joseph Balsamo. Au cours de sa vie, il adopta divers pseudonymes (notamment Comte Pellegrini, Mélissa, Fenice, Hérat ou encore chevalier de la Sainte Croix) mais le nom qui a fait sa renommée est celui de Comte de Cagliostro, inspiré par le nom de sa marraine. Cagliostro disait posséder une eau de jouvence, sérum de perpétuelle jeunesse qu’il vendait auxcrédules. Il vendait chers différents élixirs, des pilules, faisait des tours de magie et de sorcellerie, et il prétendait avoir le pouvoir de faire apparaître les morts. Il créa en France la Franc-maçonnerie dite égyptienne (de Misraïm).
Évidemment la création d’autant de groupes fut un casse-tête pour plusieurs franc-maçons qui désiraient demeurer dans la tradition. Comment faire alors pour...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Engagement maconnique
  • Serment maconnique
  • Initiation maçonnique
  • L'engagement maconnique
  • Rite maconnique
  • Secret maçonnique
  • L'engagement maçonnique
  • Méthode maçonnique

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !