La rémunération basée sur les compétences : de l’approche contingente à l’approche institutionnelle ?

11288 mots 46 pages
La rémunération basée sur les compétences : de l’approche contingente à l’approche institutionnelle ?

LA RÉMUNÉRATION BASÉE SUR LES COMPÉTENCES : De l’approche contingente à l’approche institutionnelle ?

Sylvie St-Onge, Ph.D. Professeure titulaire Service de l’enseignement de la GRH et Directrice de la recherche École des HEC Montréal 3000 Côte Sainte Catherine Montréal, QC H3T 2A7 Tél : (514)340-6255 Sylvie.St-Onge@hec.ca

Alain Klarsfeld Professeur Permanent École Supérieure de Commerce de Toulouse (ESCT)

et

Victor Y. Haines III Professeur agrégé École de relations industrielles, Université de Montréal

La rémunération basée sur les compétences : de l’approche contingente à l’approche institutionnelle ?

LA RÉMUNÉRATION BASÉE SUR LES COMPÉTENCES De l’approche contingente à l’approche institutionnelle ?

Cette étude s’intéresse aux déterminants et aux incidences de la rémunération des compétences. Les données sont obtenues par questionnaire rempli par un cadre responsable de la gestion des ressources humaines à l’emploi de 312 organisations. Les résultats montrent que contrairement à ce que suggère la littérature normative, les facteurs de contingence habituellement utilisés pour justifier le recours à la rémunération basée sur les compétences n’ont pas d’influence sur l’adoption de cette pratique. De même, la rémunération basée sur les compétences n’a pas les effets attendus en termes de gestion des ressources humaines, de marketing et de performance financière. Ceci amène à s’interroger sur les raisons du recours à la rémunération basée sur les compétences. Le modèle traditionnel de gestion des salaires adopté par la plupart des organisations repose sur l'évaluation des exigences des emplois, le regroupement des emplois en classes distinctes dont la valeur est semblable et la gestion d'échelles de salaires pour chacune de ces classes d'emplois en tenant compte de leur compétitivité sur le marché et des lois. Entre autres, cette manière

en relation

  • fondement grh
    8570 mots | 35 pages
  • Ressources humaines
    8125 mots | 33 pages
  • Economie et gestion
    7430 mots | 30 pages
  • Manager les compétences
    12994 mots | 52 pages
  • Théorie des organisations
    8756 mots | 36 pages
  • management
    64519 mots | 259 pages
  • LEADERSHIP
    14468 mots | 58 pages
  • MNGT CRCF 2012
    78989 mots | 316 pages
  • Economiste
    3688 mots | 15 pages
  • centralisation
    3925 mots | 16 pages