La révolte

1185 mots 5 pages
LA REVOLTE.

Dans n’importe quel projet, il existe certainement des travaux supplémentaires pour ceux qui y contribuent. Cependant, il y a des moments où ces extras risquent de perturber les activités courantes des personnes et des services concernés. Du aux priorités assujettis principalement aux intérêts personnels, des conflits peuvent être facilement créés. Il est possible aussi que certain projets puissent changer les rôles ainsi que la structure du pouvoir de l’entreprise. De cette façon, les conflits prennent de l’ampleur et s’enveniment, ce qui rend l’état émotionnel de l’individu plus mobilisé ainsi la productivité risque d’être réduite.
Normalement, le chef de projet gère son projet pour le seul but d’atteindre ses objectifs, et c’est ce qui le pousse des fois à faire un choix décisif, mais malheureusement ce choix ne convient pas à tout le monde.
C’est le cas de la situation dans laquelle s’est mis Jacques Marois, puisqu’il a décidé d’aller chercher des revenues additionnelles en organisant des représentations supplémentaires entre Noël et le jour de l’an à Atlanta, tout en sachant qu’il ne faisait que respecter le mandat qui leurs est assigné et c’est celui de répondre à la demande du public. Aussi le fait qu’il ne prenne pas en considération l’avis de son équipe n’a fait que créer des conflits, et surtout il a été mis dans une situation très soucieuse puisque ses contributeurs le menacent d’annuler les représentations et qu’il n’a que 72 heures pour trouver une solution.
En effet, Jacques n’a que quelques heures pour résoudre ce problème, ce qui le pousse à prendre le taureau par les cornes, car les conséquences pourraient être désastreuses tant pour l’équipe projet que pour le public qui compte remplir les gradins pendant ces temps de fêtes!
Pour faire face rapidement au problème, rendre la situation plus calme et pour que les représentations aient lieu, il est suggérable pour Jacques d’entamer une démarche bien structurée et très

en relation

  • La révolte
    1230 mots | 5 pages
  • Revolte
    342 mots | 2 pages
  • Le revolté
    1617 mots | 7 pages
  • Revolte
    1212 mots | 5 pages
  • Revoltes
    864 mots | 4 pages
  • Revolte
    700 mots | 3 pages
  • Révolte
    284 mots | 2 pages
  • Révolte
    327 mots | 2 pages
  • La revolte
    1530 mots | 7 pages
  • Révolte
    909 mots | 4 pages