La révolution arabe

Pages: 7 (1541 mots) Publié le: 17 mai 2012
Nom : Lihya

Prénom : Nouamane

Classe : G1D

UCB (Union chimique belge)

Sommaire :

I. Présentation de la société

II. Histoire de l’UCB

III. Gestion de la société

IV. Stratégie de la société

V. R & D



I. Présentation de la société :



UCB (Union chimique belge) est une société belge biopharmaceutique ayant pour activités principales la recherche,le développement et la commercialisation de produits pharmaceutiques et biotechnologiques. Elle est spécialisée dans la recherche de solutions thérapeutiques pour des patients souffrant de maladies sévères, traitées par des spécialistes, plus particulièrement dans le domaine du système nerveux central (en ce compris l'épilepsie), des inflammations (y compris les allergies) et l'oncologie.|Création : |1928 |
|Forme juridique de la société : |Public |
|Siège : |Bruxelles, Belgique |
|Secteurd’activité : |Secteur secondaire, l’industrie pharmaceutique |
|Produit : |Biopharmaceutique |
|Employés : |8800 |
|Action :|Euronext Bourse de Bruxelles |
|Capitalisation boursière : |4,9 milliards € (28 février 2011) |
|Chiffre d’affaire : |3128 milliards € en 2010 |




II. Histoire de l’UCB :

Lasociété (UCB) L’union chimique belge, a été créée en 1928 à Bruxelles par Emmanuel Janssen. Orientée principalement son activité vers les produits chimiques industriels, elle est parmi les premières sociétés à avoir purifié l'ammoniaque à partir du charbon.
UCB a eu également une petite division pharmaceutique ayant pour origine les Laboratoires Meurice. Pendant la première guerre mondiale, lesscientifiques de Meurice ont été les premiers à concevoir une méthode pour isoler et purifier l'insuline.
En 1936 la société décide d’élargir son activé aux États-Unis avec l’achat de la société d’emballage Sylvannia, ainsi dans le secteur des films industriels, notamment la cellophane, avec l’acquisition de Sidac (Société Industrielle de la Cellulose). En 1952 la société crée un centre derecherche pharmaceutique, et découvre l’un des premiers tranquillisants au monde Atarax (hydroxyzine) ce dernier a prêté son nom à une nouvelle classe de produits thérapeutiques - ataraxiques - et a fourni les ressources pour la société d'étendre ses activités de R & D, en suite l’UCB attribue une licence de distribution américaine de ce tranquillisant (atarax) à une jeune société moins développée,Pfizer, tout en encourageant cette petite société américaine à évoluer vers un laboratoire majeur. Le partenariat entre l’UCB et Pfizer continue à ce jour. En 1972 elle décide d’élargir ses recherches et son réseau, par la création d’un nouveau centre de R & D pharmaceutique à la pointe de la technologie à Braine-l’Alleud, en Belgique, ainsi par l’extension de son réseau de filiales européennes. Et en1990 la société lance son fameux produit keppra (lévétiracétam) qui deviendra le numéro un sur le marché américain en 2002, puis la société accroit son activité vers la mondialisation par l’acquisition de nombreuses sociétés pharmaceutiques aux États-Unis, ainsi qu’en Asie notamment au Japon, et la Thaïlande, et la Corée. Le 25 septembre 2006, UCB réalise la plus grosse acquisition de son...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Revolution arabe
  • La revolution arabe
  • Revolution arabe
  • Révolution arabe
  • La révolution arabe
  • La révolution arabe
  • Le printemps arabe, révolution 2.0?
  • La révolution du printemps arabe

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !