La raison peut-elle être mise au service du mal?

540 mots 3 pages
Le mot « parfait » communément est employé dans l’imagination au sens spinoziste du mot, « nous tendons a hiérarchiser les choses naturelles à l’aune de nos affects » dans l’Ethique. Le mot parfait est le reflet d’une hiérarchie qui ne trouve pas son fondement dans l’ordre des choses, mais qui a pour fondement les associations arbitraires du mage qui constitue notre passé. Ce que l’un trouve parfait l’autre le trouve imparfait. Est ce à partir de l’imagination que les jugements sont les plus importants ? « Autant de têtes, autant d’habits »/ « tot capita, tot sentientia ». Parfait au sens étymologique c’est ce qui est achevé. Or pour connaître la signification de paraît il faut connaître la position de l’auteur. Peut on poser que la nature elle même corresponde à l’intention de l’auteur ? Spinoza va remettre en cause la notion d’anthropomorphisme. La nature n’est pas la réalisation d’un certain nombre de fins visées par l’auteur. Pour Spinoza une telle vision est imaginative, elle nous conduit à interpréter le réel à partir d’une association arbitraire du mage. La nature c’est un ensemble de cause qui produisent nécessairement leurs effets. Il n’y a pas lieu de comparer puisque tout ce qui existe est simplement déterminé existé suivant une stricte nécessité. → Exister, exister nécessairement c’est la même chose. Rien de ce qui existe n’aurait pu être autre qu’il n’est, tout ce qui existe est parfait. Par réalité, par perfection, j’entends la même chose.
Kant oppose l’homme et l’animal en spécifiant ce qu’est el démérite, « nous avons donc affaire à une privation, à une opposition réelle, et non à un simple manque ».
L’être humain n’accomplit pas le mal sans savoir qu’il a vocation à accomplir le bien. La mal est donc une action qui a une pesanteur, en ce qui signifie que je n’ignore pas que je me suis écarté du bien que j’aurai du produire. Le démérite c’est ce qui caractérise l’humain. « La volonté parle au delà de ce que dit la nature ». ≠ Entre hommes et

en relation

  • La raison peut-elle être mise au service du mal ?
    1942 mots | 8 pages
  • La raison peut-elle être mise au service du mal?
    1428 mots | 6 pages
  • La raison peut-elle être mise au service du mal ?
    737 mots | 3 pages
  • La raison peut-­elle être mise au service du mal ?
    3638 mots | 15 pages
  • La raison peut-elle etre mise au service du mal?
    2532 mots | 11 pages
  • Femme
    1929 mots | 8 pages
  • Sujet : la raison peut-elle être au service du mal ?
    454 mots | 2 pages
  • Jean vend
    4694 mots | 19 pages
  • Raport
    3188 mots | 13 pages
  • L'etat est-il un mal necessaire
    3746 mots | 15 pages